Sei sulla pagina 1di 2
UNIVERSITE FRANCAISE ee Examen terminal d'informatique Université do ta Licence Mathématiques Polynésie Francaise Année 2001-2002 - Premiére session 0. Modalités 1.Vous disposez de deux heures, 2.seules vos notes personnelles sont autorisées, 3.Je baréme est donné a titre indicatif et pourra étre modifié. Maple interactif 1. Approximation d’une intégrale par la méthode de Simpson (env. 5 pts) On souhaite obtenir une approximation de l'intégrale de la fonction f(x) = sin(x?) 42 sur Pintervalle [0, 2] en utilisant la classique méthode des rectangles (cf. ci-dessous) et une méthode plus efficace dite méthode de Simpson. Le principe de Ja méthode de Simpson est de trouver un polynéme de degrés 2 qui coincide avec f(x) au début, au milieu et dla fin de I'intervalle considéré, intégrale de ce polyndme donne alors une bonne approximation de lintégral de la fonction f(x). ‘Vous donnerez done une session Maple permettant de trouver le polynéme de Simpson pour notre fonction f(x), de tracer sur un méme graphique f{x) et le polynéme de Simpson et enfin de caleuler les 3 aires (rectangles, Simpson, véritable) Remarque : Cette méthode n’est, bien entendu, pas trés efficace pour un intervalle découpé en. seulement 2 rectangles mais dés que I’on passe A 4 ou 6, le gain en précision est significatif. Maple programmation 2. Décomposition LU Il existe un beau théoréme qui dit que toute matrice A carrée inversible peut se décomposer de manigre unique en le produit d’une matrice L carrée triangulaire inférieure a diagonale unité (“ Lower” en Anglais) et une matrice U triangulaire supérieure (“ Upper ” en Anglais). C'est cette L-Law(3):U-UpG); {1 0 o 4 { 1 Ls [121 1 a) i 1 { 131 132 Eiaeaeh f un ui2 vis] Us [0 022 W233} { ] Lo ° U33 J La méthode la plus simple (mais aussi la moins efficace) consiste a former la matrice LU-A ct résoudre le systéme de n? équations 4 n? inconnues donné par LU-A=0. 2.3. _ Ecrire une procédure Maple permettant de trouver les matrices L et U (env. 6 pts) Rappel : La fonction Maple entries permet d’isoler les différents coefficients d'une matrice > entries(aray({[1,3 x}, (2°23.5 yh (12,4581D); 12}, (9, (58), (0, 8.8.5) 22}, bd, 24. Proposer une nouvelle procédure de calcul de la décomposition LU exploitant la remarque cl-dessus (env. 3 pts) Cette méthode est trés loin d’étre la meilleure. Considérons le résultat du calcul de LU qu’il faut identifier a A. > evalm(L &* U}; {unl ui2 UL3 1 [ 121ui1 13,1 U1,2+022 12,1 01,3 +023 1 [13101 13,1 U1,2+13,2U2,2 13,1U13 +13.2023 +033] En lisant le résultat précédant ligne par ligne on constate qu’il est possible de déterminer d’abord la premiére ligne de U (elle est égale a celle de A), puis la seconde ligne de 1, (seule inconnue 12,1), puis la troisiéme ligne de L et enfin la troisitme ligne de U (réduite au coefficient U3,3). En d’autres termes, il ne faut pas résoudre le systéme dans n’importe quel ordre (méthode précédente) mais le faire ligne par ligne.