Sei sulla pagina 1di 9
Fax énie a 3 ees7a6aaee APPAUE CHARTRES ss/earen 00:20 Fe: V8 x 04.3U. 92. UL. rh Do Sou co frewne Ae Kn! He Pare! dim commandatis pour les assemblages entre éléments d’ossature FIB) CERIG - ALS coonencnmiee Sen Fax émis par : 33 8237364467 APPAUE CHARTRES 19704704 88:28 Py: 2/9 > Principes de dimensionnement des encuvements a parois lisses ou rugueuses Les faces intérieures des poteaux et des encuvements sont normalement d'aspect tugueux. Dans le cas contrite, des dispositions particuligres seront adoptées pour restituer une frottement minimal, telles que I'uilisation de mortier sans retrait, la réalisation d'un traitement de surface Schéma : Notations : Efforts extérieurs en pied de poteau : F,, Fy, M Réactions de compression : F,, F, et Fs Réactions de frottement : uFy, pF et pFa Les sollicitations en pied de poteau sont déterminées conformément au BAEL 91 -A.4.4,3, {ou au BPEL 91 - 6.4 dans le cas des poteaux en béton précontraint) en tenant compte tout particuliérement des effets du second ordre. tT Semminimal_ sous le potear * Conditions de dimensionnement - Profondeur minimale du fit de 'encuvement : L L212H La profondeur du fat L est compatible avec la longueur d'ancrage des armatures longitudinales du poteau et en aucun cas inférieure & 1,2 H. Dans le cas des poteaux en béton précontraint sans renfort d'armatures longitudinales passives, la profondeur L est supérieure ou égale 2 1 métre. vel ‘Fax énis par | 33 6237364467 APPAVE CHARTRES isveae4 88:28 Py! 99. = Epaisseur minimum de la semetie de l'encuvement sous le poteau: S doit répondre & fa condition de non-poingonnement chaprés [BABEL 91 - A.5.2,4]: , 7 F, < 0,045 u S$ 22 avec u = périmatre au niveau du feuilst moyen de la semelle. Ys Dans cette formule, effet réducteur de la réaction du sol sur la surface inscrite dans Je périmétre de poingonnement a été néaligé. Cet effet pourra étre pris en compte si nécessaire. Cette limite peut étre portée & [BAEL 91 - A.5.2,42} F = (005 +159) Sf, avec : pi = pourcentage moyen des armatures horizontales = [P., Py $0015 d= hauteur utile. ae BS ee thm avec: A,(ouA,) = section d'armatures horizontales suivant x (ou y) + B,(ouB,) = largeur de la semelle suivant y (ov x) ; s = épaisseur de la semelle sous le poteau. Loreque la résistance au poingonnement doit étre augmentée, ily a lieu de disposer des armatures transversales verticales (voir BAEL 91), les armatures du fot peuvent, selon leurs positions, remplir cette fonction. = Hauteur utile du débord de la semelle pour application de la méthade des bielles = B- g,> G28) - VideE: Une valeur voisine de L/10 est recommandée en téte d'encuvement, - Epaisseur C en téte du fat de rencuvement: 9 La valeur minimale recommandée est C 2 15 cm. + Détermination des efforts Le coefficient de frottement p est pris égal a 0 dans le cas de surfaces coffrées contre des surfaces planes et lisses (16les, bois, plastique...) et & 0,8 dans le cas de surfaces Tugueuses, conformément a Tarticle 9.7.6 du prEN 1992-1 : 2001 (2 draft). Seront considérées comme rugueuses, les surfaces scarifiées avec des reliefs dau moins 3mm de profondeur espacés denviron 40 mm ou lorsque les granulats sont rendus epparents par désactivation, sablage ou tout autra procédé permettant darriver 3 un résultat equivalent. De méme, les surfaces présentant, apres coulage du béton, un état de surface équivalent & celui défini précédemment, pourront étre admises ‘comme rugueuses, 33/9 Fax émis par : 33 8237364467 APPAVE CHARTRES 19704704 88:28 Py: 479 Le systéme de forces du schéma page précédente se résout en écrivant : F u ~u 1 x Bhejt “1 mH OP XGE M pH/2~D, bH/2~-(D,-L) bl) ie, Si on néglige le costticiant de frottement y, ce qui est généralement le cas pour ce type deencuvement, les efforts sont, dans Ihypothase ol t'on retiont D, = Dz= 0,1 L: Si on preng la valeur p = 0,3, on obtient pour D; = Dz= 0,1 L: [0.99 +0,15H) F, ~(0,03L-0,045H)F, + 409M] fos (0.8L +0sH)) [0.9L -0,15H) F, -(0,27L + 0,045H) F, +1,09M) [109 (0,81 +-0,3H)) Re (03F,-F,) - 409 * Principe du ferralllage de I’encuvement : Leffort F, est’ a reprendre par des cadres horizontaux situés prés du parement exiérieur du fat et servant de tirant. Ils sont concentrés en partie supérieure du fat de Vencuvement sur une distance 2 Dy, La transmission des efforts du fat a la semelle se fait par des bielles de béton comprimé et des armatures verticales tendues ancrées en parlie supérieure (console courte) capable d'équilibrer un effort F, situé & une distance D, de la face supérieure ou fat, Les cadres horizontaux en partie inférieure du fit reprennent l'etfort F; transmis par les bielles inclinées ; ils sont concentrés sur une distance 2 D>. —4— << Tension +++ compression Fax émis par } 33 0237364467 A@PPAVE CHARTRES 19veara4 08:78 Les armatures de la semelle de 'encuvement sont caiculées en adoptant pour la section résistante une évolution de pente de 1/3 de la section de béton (recommandations du guide Veritas du Batiment, Tome 1 Construction). —— we 4 Pente : arcig 113 | | | | | + Principe du ferraillage du pied de poteau ; Le pied de poteau est considéré comme une console encastrée dans le fit de Vencuvement. Les armatures longitudinales doivent reprendre les efforts de flexion composée dans le fal sous les effets de F;, F, et F,. L’attention est attirée sur la possibilité de mobilisation des armatures compte tenu de leurs conditions d'ancrage. Les armatures transversales du pied de poteau sont en principe identiques a celles de la zone courante, > Principes de dimensionnement des encuvements a parois nervurées ou a forte rugosité * Schéma: Les encuvements comportant de véritables crans ou clés de cisaitlement peuvent étre considérés comme des fondations monolithiques.. Seront considérées comme nervurées, les surfaces dont la géométrie est conforme au schéma ci-aprés, telles que décrites a Tarticie 6.2.5 du prEN 1992-1 : 2001 (2" draft) : 72 Pg: Fax émis par : 33 0237364467 APPAUE CHARTRES igvearad Béton coulé en place Seront considérés comme parois & forte rugosité celles réalisées avec un coffrage type métal dépioyé ou similaire. Alin d'assurer une parfaite transmission des efforts du poteau a encuvement, Ia base du poteau et les parcis du fat doivent tre nervurées ou rendues trés rugueuses ; de plus, le béton de remplissage doit présenter une résistance équivalente a celle du poteau ou du fit Les prescriptions qui suivent supposent que assemblage poteau-encuvement est monolithique, Armatures _| i verticals AC ‘Som minimal, sous le potest + Conditions de dimensionnement + Profondeur minimale du fot de rencuvement : L Elle est telle que le recouvrement des armatures du poteau avec celles de Fencuvement est assuré (voir schéma). Lorsque les armatures principales (verticales) du poteau sont crossées en pied, i! peut en étre tenu compte pour réduire la longueur de recouvrement i, @ condition de verifier le transfert de la fotalité des efforts avec les armatures A, du fot Il doit étre tenu compte de Tespacement "s" des armatures poteau-fondation pour déterminer la longueur de recouvrement nécessaire : |, + §. Fe) Fax émis par 33 0237364467 APPAUE CHARTRES 19/04/04 B28 Pg 779 La profonddeur du fit L ne doit pas étre inférieure 8 1,2 H; dans le cas des poteaux en béton précontraint sans renfort d'armatures longitudinales passives, la longueur Lest supérieure ou égale a 4m. Epaisseur minimum de la semelie de l'encuvement sous le poteau: S Lorsque la transmission de leffort tranchant entre le poteau et le plot de fondation lest pas assurée, il convient deffectuer le calcul au poingonnement comme s'il s'agissait d'un encuvement & parois lisses ou rugueuses. auteur utile du débord de la semelle pour application de fa méthode des bielles > B. Su> Vide E+ Une valeur voisine de L/10 est recommandée en téte d'encuvement. Epaisseur C en téte du fot de encuvement : oO La valeur minimale recommandée est C>1Sem tant que les dimensions transversales du -poteau restent inférieures ou égales 4 60cm. Au dela, il est nécessaire d'épaissir le fat afin de le rigidifier et admettre son indéformabilite vis-a- vis du monolithisme recherché. Principe du ferraillage de Vencuvement : La fondation étant considérée monolithique, les armatures verticales (A.) de Fencuvement doivent assurer la reprise des efforts de flexion composée transmis par le poteau au travers des interfaces poteau — béton de remplissage - fat. Ces armatures A. sont ligaturées horizontalement par des cadres (A) afin d'assurer la couture du recouvrement. Les armatures verticales A, sont dimensionnées pour reprendre un effort égal 2 : Fs Mz avec: z: bras de levier des armatures A, dans le fat. Les conditions ¢'adhérence.limitent effort transmis sila longueur de recouvrement @ est inférieure a |, +s. La section des armatures horizontales A, sur la hauteur L est telle que [BAEL 91 - A6.1,23 ou prEN 1992-1 : 2001 (2 dratt) - A.8.7.4.1} Ata 2Af avec: fq = limite o'élasticité des armatures horizontales (cadres) ; fg = limite d'élasticité des armatures verticales. Vérification de interface poteau-fot : Les surfaces du pied de poleau et du {Gt sont traitées pour étre trés rugueuses ou nervurées. effort a véhiculer correspond & effort F, repris par les armatures verticales du fot La capacité résistante est déterminge en considérant une surface cisailiée S, égale 8 (voir figure suivante) : [b+ WA). 1, YT) Fax nis par : 33 0237364467 APPAUE CHARTRES 19784704 @B:28 Pg avec: hauteur de recouvrement l= L—s b,h_: dimensions @ considérer selon lorientation du moment exteme (voir figure suivante) € Le calcul de la capacité résistante s'exprime par fa relation suivante, conformément @ article 6.2.5 du prEN 1992-1; 2001 (2 draft) relatif au cisaillement des Interfaces : Vesti s ap ake 0,3 Sos! 280) fag avec: Cet : coefficients fonction de la rugosité des paremenis ; leurs valeurs sont données dans le tableau ci-aprés, on considérera la rugosité la plus faible entre Ry: rugosité du poteau et Ro : rugosité du f fs: résistance du béton le plus faible ; fan = mir [faze encuvement ; faze poteau ; fees remplissage] jet yp! coefficients partisls de sécurité pris égaux respectivement & 4,15 et 1.5 type de surface c u v surface nervurée 0070 | 09 surface rugueuse ooss | o7 Si Ja capacité résistante V, est inférieure a Neffort Fy, il y @ lieu de revoir les dimensions de Tencuvement, état de surface des parements ou la quantité d'armatures horizontales, La transmission des efforts du fat a la semelle se fait par des bielles de béton comprimé et les aciers verticaux précédents, Les armatures de la semelle de lencuvement sont calculées en adoptant la méme disposition que pour les encuvements & parcis lisses. + Principe du ferraillage du pied du poteau > Les armatures longitudinales doivent reprendre les efforts de flexion composée dans le poteau. Les dispositions constructives concernant le recouvrement de ces armatures avec celle de l'encuvement doivent étre établies soigneusement. xE/3 as Pg: 9/9 8:28 19784704 APPAVE CHARTRES 1 33 9237364467 émis par Fax = 7 bh 1 . Hee EEE ant hn o> 3 | CJ ‘ = [oeapcpereee pao 7 =a = e ef} oy [Eee fered eee ‘a M | | WT 4 Ie z | oy, ‘ L 7 Poceee eee 4 ab : oo SUNLVIONSHWON oN aovTiventa l __BOVusIO9 SOV Tliveuas 3G a1dW3xa ~ LNAWSANONS Y LOTd Ud NOLLVGNO4-NVALOd ZOWISWASSW- 149 poop.