Sei sulla pagina 1di 2

Paroisse Ste Marie des Vignes : n°13/2018

Funérailles : Semaine du samedi 31 mars au dimanche 8° avril 2018


Funérailles religieuses célébrées cette semaine : Dimanche 1ier avril : Dimanche de Pâques – Année B

 Suzanne PERRIER (89 ans) à St Etienne des Oullières HORAIRES et INTENTIONS de MESSES
 Antoine DUBUIS (82 ans) à Cogny Samedi 31 Mars 19h30 Denicé
 Renée CLOUX (90 ans) à Cogny
Veillée Pascale Marie-Louise RUET et sa famille
 Simon DESSALLE (78 ans) à BLACE 20h30 Charentay
Léon FIALAIRE et sa famille
Baptêmes au cours de la messe
Denicé
9h00 Familles DEROCHE-POLOSSE
Baptêmes : Antoine BLAIN et sa famille
Jeanne et Antoine FAVRE
Dimanche Familles MINGRET-ALLIOD
Bernard et Geneviève CHAPELLE et leur
A Denicé au cours de la messe de Pâques : 1° Avril famille
Dimanche Pâques Les
Paul CHANAY
Louna , Ambre et Chloé CAILLERETZ (Denicé) Albert et Benoîte DESSEIGNE
Résurrection du 10h30
A Charentay samedi 7 Avril : Oullières Louis MATHON, Andrée BURNY, Claude
Seigneur DUMAS et leur famille
Noah et Mathia ROVERE (Charentay) Christine JAYR née PHILIPPE, Denis
DUSSARDIER, Paul GUERIN, familles
Kélian BONNEVAY (Charentay) POUCHER, GUERIN, JAYR
Lucas CEBENKO (Charentay) Marcelle POMERET - familles
DUSSARDIER-PARDON-RAMUET
Mercredi 4 Avril 15h00 Blacé Courajod
Jeudi 5 Avril 8h30 Denicé
Mariages :
Vendredi 6 Avril 8h25 Les Oullières
*Samedi 7 avril à Charentay à 17 heures Samedi 7 Avril 18h00 Montmelas Conscrits
♥ Christophe ROVERE et Laura ROVERE
9h00 Denicé
Familles MINGRET-ALLIOD
*Samedi 14 avril à St Etienne des Oullières à 15 heures Dimanche Noëllie et Rémy DUMONTET
Action de grâce
♥ Charles IGNATOVITCH et Emmanuelle LEGRAIN
8 Avril
ème Les Dominique DE PAOLI, Daniel DE
2 Dimanche de PAOLI
10h30 Oullières
Agenda : Pâques Mme et M. ESPINASSE
Mme et M. BUCCOT, Bernard
GOUTTERON
Mme et M. CHAVRIER
■ Mardi 3 Avril : à 20h30 - partage d’évangile à l’ancienne cure de CHARENTAY Simon DESSALLE
■ Jeudi 5 Avril : à 13h45 et 20h30 - Rencontre des Catéchistes pour
préparation module « Dieu crée par sa parole » Du lundi au samedi de 9h00 à 11h00
■ Samedi 7 Avril : de 14h à 16h : Bibliothèque religieuse à Charentay 30 Rue de la Cristale
■ Lundi 9 Avril : pèlerinage diocésain des collèges et lycées à Lourdes 69460 St Etienne des Oullières
Téléphone : 04 74 03 40 88
du 9 au 14 avril
paroisse-saintetienne@orange.fr
François, n'est plus terrorisé par la mort biologique, car elle n'est plus qu'un «
Méditations pour le temps pascal passage » de notre liberté d'aimer à un autre niveau, d'une ampleur nouvelle.
Pour approfondir le sens de la Résurrection dans nos vies, voici quelques textes Dieu nous a créés pour devenir des créateurs. Nous devons nous libérer
de croyants contemporains. de la pesanteur des déterminismes pour devenir le sanctuaire de la lumière et
Chaque fête de Pâques est l'occasion de se rappeler que la résurrection de l'amour. Telle est le mystère de la transfiguration chrétienne, qui est un
n'est pas ce qui doit arriver après notre mort, mais une réalité nouvelle qui mystère d'intériorisation, de personnalisation, de divinisation. Il s'agit de
commence aujourd'hui. devenir véritablement un « homme » dont l'espace intérieur est devenu assez
Chacun de nous façonne, jour après jour, son visage d'éternité. Comme pour le grand pour accueillir la vie même de Dieu. Et accueillir Dieu, c'est devenir un
papillon qui sort de sa chrysalide, il faut du temps pour que l'homme ressuscite, vivant qui possède en lui tout l'univers. L'immortalité n'est pas ce qui arrive
émerge de sa gangue de terre et devienne un fils de Dieu, un enfant de lumière. après la mort, elle advient, aujourd'hui et maintenant, chaque fois que l'homme
Maurice Zundel se demandait souvent combien d'hommes et de femmes se dépasse pour aimer. C'est chaque jour que nous « immortalisons » notre vie.
émergent consciemment de leur « moi » biologique préfabriqué pour devenir C'est chaque jour que nous ressuscitons un peu plus. Voilà la nouvelle
réellement des hommes vivants, des personnes libres et responsables de leur naissance à laquelle le Christ nous invite quand on atteint sa maturité
destin. Sans doute, toutes leurs potentialités spirituelles arriveront-elles, un jour, spirituelle. Maturité qui entraînera aussi notre corps, car les énergies de
à maturité, mais probablement pas sur terre ! Il est inutile de chercher à l'amour vont aussi transfigurer notre corps, comme celui du Christ, libéré des
imaginer ce que nous devenons après notre mort, si, en accueillant le Christ contraintes de notre univers, sans être pour autant désincarné. Notre mort n'est
pascal, nous ne commençons pas dès maintenant à devenir des vivants. pas un anéantissement, mais un mûrissement, un accomplissement, un passage
Rappelons-nous que dans la tradition chrétienne il y a deux naissances. -une Pâque- vers notre véritable identité. P. Michel Hubaut, franciscain
La première, biologique, que nous n'avons pas choisie, qui nous est donnée. Et
une « seconde naissance », celle dont parle le Christ, quand il nous dit qu'il Pâques en questions
nous faut « renaître d'en-haut » par l'accueil et la croissance de son Esprit. Pourquoi deux écritures : Pâque et Pâques ?
La résurrection est une victoire quotidienne sur les forces de mort. L'au-delà est On distingue deux écritures qui correspondent à deux traditions religieuses
une réalité déjà présente, intérieure à nous-mêmes. Cette vie nouvelle du Christ différentes. En effet "la" Pâque juive, rappelle chaque année la sortie d’
ressuscité doit devenir « l'au-dedans » de notre vie quotidienne. Se convertir, Égypte du peuple hébreu. Elle est célébrée autour d'un repas rituel nommé "le
c'est sans cesse passer du dehors, de l'écorce superficielle des choses au « sedder". La Pâque juive est une fête centrale dans le rituel juif. Il commémore
dedans », rencontrer l'intimité de Dieu au plus intime de nous-mêmes, lui qui donc la libération de l'esclavage par Dieu. La fête chrétienne s'écrit Pâques
est la vie de notre vie. avec un « s » car elle commémore plusieurs évènements. Jésus était juif, la fête
Rencontrer le Christ de Pâques, c'est déjà re-naître, c'est s'affranchir de toutes chrétienne intègre par conséquent la commémoration de la
nos servitudes. L'homme qui accueille, jour après jour son amour vivant et sortie d’Égypte avec la pâque juive, mais aussi le dernier
créateur, devient lui aussi un vivant et un créateur. Notre avenir se joue dans repas de Jésus avec ses disciples le Jeudi saint (eucharistie),
notre réponse à cet amour victorieux qui s'offre gratuitement à nous. C'est ce la crucifixion du Christ et sa mise au tombeau, et enfin avec
don de nous-mêmes qui nous construit, nous structure comme homme, nous sa résurrection, le passage de la mort à la vie.
ressuscite comme fils de Dieu. La résurrection, l'au-delà, c'est Dieu intime à
nous-mêmes qui nous intériorise et nous libère du moi préfabriqué. Devenir un Pourquoi un œuf de Pâques, un agneau ? Ce sont les chrétiens d'Orient qui
homme, une personne, sortir de son moi infantile, biologique, égocentrique et
adoptèrent l’œuf comme symbole religieux. Il représente le tombeau dont le
mortel, c'est rencontrer le Dieu vivant. Naître, c'est centrer toutes ses énergies
Christ est sorti vivant. La tradition de l'Occident catholique veut que les œufs
pour aimer comme lui, faire de toute son existence un don de soi-même.
La Résurrection de l'homme s'enracine dans ce dynamisme de l'amour distribués aux enfants soient apportés par les cloches parties à Rome le jeudi
qui « humanise » notre moi biologique, nous fait « passer » du moi possessif, saint et revenues dans la nuit du samedi au dimanche. Ainsi s'explique leur
fermé sur lui-même, au moi oblatif. Celui qui naît à l'amour, par l'amour, grand silence. L'agneau pascal symbolise Jésus mis à mort.
devient immortel puisque l'amour est l'être même de Dieu. Cet amour est notre Source site
devenir. C'est lui qui personnalise et divinise l'homme qui, comme saint