Sei sulla pagina 1di 31
Pierre Bourdieu Madame Yvette Delsaut Le couturier et sa griffe : contribution à une théorie

Le couturier et sa griffe : contribution à une théorie de la magie

In: Actes de la recherche en sciences sociales. Vol. 1, n°1, janvier 1975. pp. 7-36.

Abstract The "couturier" and his "signature" : contribution to a theory of magic The field of luxury goods production in which high fashion has its place, is structured around the opposition between orthodoxy and heterodoxy, between consecrated art and avant-garde art. Because of this opposition, high fashion presents a functional similarity to the structure of fractions (and secondarily, age groups) of the dominating class which predisposes it to keep ahead of the expectations of its clientele : the "young", "inexpensive", "modern", "franck", "intellectual" style is in contrast with the "luxurious", "traditional", "conservative", "bourgeois" style. The succession of a couturier poses problems permitting analysis of the sort of social alchemy realized by the couturier when he imposes his "signature", which can radically modify the social quality of a product without changing its physical nature. The field of fashion betrays with particular transparency certain of the mechanisms characteristic of what can be called an economy of symbolic exchanges. What is described as the crisis of haute couture could be only one sign among others of a restructuring of this mechanism, linked to the apparition of new tokens of distinction (and of new fractions), less naively ostentatious and less insolently luxurious than those couturiers traditionally offered.

Citer ce document / Cite this document :

Bourdieu Pierre, Delsaut Yvette. Le couturier et sa griffe : contribution à une théorie de la magie. In: Actes de la recherche en sciences sociales. Vol. 1, n°1, janvier 1975. pp. 7-36.

doi : 10.3406/arss.1975.2447 http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/arss_0335-5322_1975_num_1_1_2447

PIERRE BOURDIEU avec YVETTE DELSAUT

le couturier

et sa griffe:

contribution à

une théorie

de la magie

religion,fairesenousnouslsemblableslala"Si'étenduemagiereligion.sontnousparaissentseronsvoirproduites,pouvonsa denouscommentàleamenéscellesIllamêmeauronsmagie,nesemontrermalgrécaractèrenouscesteniràquil démontré'idéerégnentforcesagissentresteraque,lesl'isolementquecollectifmagiciens,collectivesdansdesparpluscesdansforcestoutelàindiqu'àqueoùquelaet

vidus ces collectives. n'ont fait " que (Marcel s 'approprier Mauss, Esquisse des for d'une théorie générale de la. magie )■

Le champ de la haute couture doit sa structure à la distribution inégale entre les différentes "maisons" de l'espèce particulière de capital qui est à la fois l'en

jeu de la concurrence dans ce champ et

la condition

de l'entrée dans cette compétition. Les caractéristiques distinctives des différentes institutions de production et

de diffusion et les stratégies qu'elles mettent en oeuvre dans la lutte qui les oppose dépendent de la position qu'elles occupent dans cette structure.

La "droite" et la "gauche"

C'est ainsi que les institutions qui occupent des posi

tions polaires dans le champ,

treprises

aujourd'hui Dior ou Balmain, et de l'autre les entre prises plus récemment entrées dans la compétition, comme Paco Rabanne ou Ungaro, s'opposent à peu près sous tous les rapports que la logique spécifique du champ désigne comme pertinents (1). D'un côté, les murs blancs et la moquette grise, les monogram mes,les vendeuses "d'un certain âge" des vieilles maisons de prestige et de tradition, situées en ces hauts lieux de la rive droite que sont la rue Fran çois 1er et l'avenue Montaigne. De l'autre, le métal blanc et or, les "formes" et les "volumes" implaca blement modernes et les vendeurs audacieusement saintropéziens des "boutiques" d'avant-garde, implan téesdans la partie "chic" de la rive gauche, rue

Bonaparte et rue du Cherche-Midi (2). A un pôle, l'austérité dans le luxe et l'élégance sobre, la "gran declasse", qui conviennent au "capitaliste de vieille roche", comme dit Marx, et plus précisément aux femmes d'âge canonique des fractions les plus hautes et les plus anciennement établies de la grande bour

geoisie.

soit d'un côté les en

dominantes à un moment du temps, comme

A l'autre pôle,

les audaces un peu agressi

ves,un peu tapageuses, d'un art dit "de recherche" que la loi de la concurrence, c'est-à-dire la dialec tique de la distinction, peut porter à proclamer la "haine de la perfection" et la "nécessité du mauvais goût", par une de ces exagérations "artistes" qui

conviennent à cette position. D'un côté,

conserver et d'exploiter une clientèle restreinte et

ancienne qui ne se conquiert qu'à l'ancienneté, de

le souci de

haute (1) Une coiffure, opposition entre analogue Carita se et retrouve, Alexandre, dans à l'élégance le champ un de peu la tionde eévère, classe" et Jean-Louis ses coiffures David qui "audacieuses". entend offrir "sans distinc

(2) Ici, comme en matière de théâtres, de galeries ou de

que: cinémas, ainsi, la Saint-Laurent rive gauche n'a a pas trois toujours boutiques un "rive sens gauche" géographi à Paris, l'une rue de Tournon (6°), la seconde avenue Victor

Hugo Il reste (16°) que et par la troisième opposition rue aux du maisons Faubourg traditionnelles, Saint-Honoré éta (8°).

blies

"modélistes" couturiers d'avant-garde ont leur maison-mère et la totalité ou des leurs "stylistes" "boutiques" ou sur la rive gauche.

dans les hauts lieux de la rive droite, la plupart des

Pierre Bourdieu

l'autre, l'espoir de convertir des clients nouveaux, par un art qui se veut "à la portée des masses" -c'est-à-dire, nul ne peut s'y tromper en ce cas,

à

ou,

ment et économiquement accessible aux jeunes des fractions anciennes. Le fait que l'idéologie populiste de l'ouverture aux "masses "puisse se rencontrer dans un champ où il est plus difficile qu'ailleurs d'oublier les conditions d'accès aux biens offerts, tend à suggé rerqu'elle doit toujours être comprise comme une stratégie dans les conflits internes à un champ : les occupants d'une position dominée dans un champ spé cialisé peuvent avoir intérêt, dans certaines conjonc tures, à jouer de l'homologie structurale entre les op positions internes à un champ et l'opposition dernière entre les classes pour présenter la recherche d'une clientèle, au sens économique ou au sens politique du terme, (ici, celle des fractions dominées du sous- champ dirigeant de la classe dominante, nouvelle bourgeoisie et jeunes de l'ancienne), sous les dehors hautement démocratiques de l'ouverture "aux masses", désignation euphémistique et vague des classes dominées.

Entre le pôle dominant et le pôle dominé,

luxe sévère de l'orthodoxie et l'ascétisme ostenta toirede l'hérésie, les différents couturiers se dis tribuent selon un ordre qui reste à peu près invariant lorsqu'on leur applique des critères aussi différents que l'ancienneté de la maison et l'importance de son chiffre d'affaires, le prix des objets offerts et le nom bre d'essayages, l'intensité des couleurs et aujourd'hui la place faite aux pantalons dans la collection. Les

positions dans la structure de la distribution du capital spécifique s'expriment tant dans les stratégies esthéti quesque dans les stratégies commerciales . Aux uns les stratégies de conservation qui visent à maintenir intact le capital accumulé (le "renom de qualité") contre les effets de la translation du champ et dont la réussite dépend évidemment de l'importance du capital détenu et aussi de l'aptitude de ses détenteurs, fonda teurs et surtout héritiers, à gérer rationnellement la reconversion, toujours périlleuse, du capital symboli queen capital économique. Aux autres les stratégies de subversion, qui tendent à discréditer les détenteurs

du plus fort capital de légitimité,

la nortee des fractions nouvelles de la bourgeoisie

ce qui revient à peu près au même,

culturelle -

entre le

à les renvoyer au en mettant en question

classique et de là au déclassé,

(au moins objectivement) leurs normes esthétiques, et

s'approprier leur clientèle présente ou, en tout cas, future, par des stratégies commerciales que les mai sons de tradition ne peuvent se permettre sans com

à

promettre

leur image de prestige et d'exclusivité.

De tous les champs de production de biens de luxe, il n'en est aucun qui laisse transparaître plus clairement que la haute couture un des principes de division de la classe dirigeante, celui qui oppose des classes d'âge indissociablement caractérisées comme classes d'argent et de pouvoir et qui introduit dans le champ de la mode des divisions secondaires. Selon une série d'équivalences qui se retrouvent dans tous les domaines, jeune s'op pose à âgé comme pauvre s'oppose à riche, mais aussi

comme moderne s'oppose à traditionnel ou comme "ou

"à la page" politiquement s'oppose à conservateur

vert",

et traditionaliste et enfin,

de la culture, comme "intellectuel" s'oppose à "bour

geois". Ainsi, les grandes maisons de couture ou de coiffure, les fourreurs même ont à peu près toujours

une boutique pour les jeunes qui se distingue par des

prix plus bas,

ce milieu. La logique du champ fait voir en toute clarté le principe de toutes les équivalences, l'identification entre l'âge et l'argent. En effet, une boutique destinée aux jeunes d'une maison située au pôle dominant pré

sente

tiques

aluminium, vendeuses souvent en short, tout chez Miss Dior, comme chez Ted Lapidus ou Paco Rabanne, tend à montrer que l'on peut être "traditionnelle et moderne à la fois, en somme bourgeoise et à la page", comme le dit sans ironie un panégyriste (3) .

dans le domaine du goût et

"plus jeunes" comme on dit parfois dans

à peu près toutes les caractéristiques des bou

situées au pôle

dominé de ce champ : glaces,

Selon cette logique, un "bourgeois" pauvre, c'est-à-dire un valent "intellectuel" d'un jeune est, "bourgeois" quel que soit : ils son ont âge d'ailleurs biologique, beaucoup l'équi de

les choses cheveux en commun, longs, les les goûts audaces fantaisistes, vestimentaires, les idées aujourd'hui politiques symboliquement du "bourgeois", avancées le manque et, relatif principe d'argent. de tout Les cela "jeunes" aux yeux

ainsi définis, c'est-à-dire grosso modo, l'ensemble des domi nants de l'âge dominés, qu'en constituant ne peuvent décisoirement nier la hiérarchie d'autres de l'argent formes, et moins coûteuses, de la vie de luxe. Au prix d'un grand inves tissement de temps et de capital culturel, les artistes (et à un compte, moindre c'est-à-dire degré les avant intellectuels) qu'elles peuvent ne soient s'approprier consacrées, à donc bon valorisées symboliquement et, à terme, économiquement, par cette restaurants appropriation, "populaires", tous les objets biens anciens d'avant-garde, et surtout cafés oeuvres ou

par d'art, des spontanées professionnels, (celles offrant qu'on ainsi trouve aux aux producteurs puces) ou produites d'avant- garde une part de leur clientèle à court terme. Le style de

vie artiste qui transfigure la pauvreté en distinction et en ra

ffinement valué

par enferme sa vénalité la négation même ; du et style le goût de "artiste" vie "bourgeois", qui constitue dé

en oeuvre d'art tout ce qu'il touche, s'agirait-il comme aujourd'hui de simples déchets, rejette au passé, au dépassé, par ses coups au démodé, de force, au vieux le goût"bourgeois" (qui n'est pas contre l'ancien), le

quel il se pose. C'est dire, une fois de plus, que les ment, classes des d'âge enjeux sont, de comme lutte symbolique tout système entre de les classe classes

(3) S. Schroeder et J. Matignon, Le goût du luxe, Paris, Balland, 1972. Le même discours, produit de la même op

position,

Paris, Julliard, 1973, p. 24) : "II

peler,

ont décidé une fois pour toutes que le monde actuel était

complètement fou, qui traversent la vie avec un bandeau

se retrouve chez Françoise Dorin (Le tournant,

y a ceux qu'on peut ap

si tu veux, les passéistes, les conservateurs qui

'Quiès' dans les oreilles (

).

sur les yeux et des boules

Les autres sont ceux qui ont pris le train quand il a démarr é.Ceux qui vivent la vie au présent, qui ont adopté les vont idées sentaux dans nouvelles, nouvelles les théâtres qui formes lisent de la d'expression périphérie, Clavel et Marcuse, qui corporelle, suivent qui le s'intéres ceux pro qui

grès

dodécaphonique, sont de plain pied la avec sculpture les jeunes". contemporaine, bref ceux qui

des Maisons de la culture, qui aiment la musique

ou, ■1?. fe du qui oaoina, ont très comme inégalement on le voit intérêt ici, entre au triomphe les fractions des valeurs de omciiinciiiieiit associées à la jeunesse et à la vieillesse.

Dans le champ de la mode, comme dans tout autre champ, ce sont les nouveaux entrants qui, comme en boxe le challenger, "font le jeu". Les dominants jouent sur le velours •. ils n'ont pas besoin de recou

rirà ¡.'es stratégies de bluff ou de faire valoir qui sont autant d'aveux de faiblesse. "Il est relativement facile de faire du beau en classique, dit un décora- v'-îut, alors que l'avant-garde ne pardonne pas" Tareion, Dépêche-Mode, janvier 1973). C'est là une loi générale des rapports entre les dominants et ios prétendants. A moins de changer radicalement de

terrain - ce que par définition,

prétendant se voue à paraître prétentieux : en effet, ?.;yant à montrer et à démontrer la légitimité de ses

prétentions, ayant à faire ses preuves parce qu'il n'a

pas tous les titres,

il ne fait pas -,

le

"il en fait trop",

comme on dit,

se dénonçant à l'attention de ceux qui n'ont qu'à être ce qu'ils sont pour être comme il faut par l'excès mê me de sa conformité ou de ses efforts vers la confor mité. Ce peut être l'hypercorrection du langage petit-

bourgeois, ou le brillant un peu trop soutenu de l'i

ntellectuel

de première génération et l'obstination

née et d'avance vaincue qu'il met à occuper les ter

rains

ttérature,

teurs canoniques qui dénoncent l'autodidacte (absolu ou relatif), bref toutes les audaces soumises qui vouent le parvenu à l'accusation de mauvais goût, de prétent ion,de vulgarité ou, tout simplement, d'arrivisme ou d'avidité, faute particulièrement inexpiable dans des univers qui professent le désintéressement.

"En tant que créateur, je n'ai jamais été un promoteur de vê

tements

Elle, 6 septembre 1971). "C'est absurde. Le short, c'est pour le stade, c'est pour les vacances. Non, le short, il ne com

prend

me vieux de vingt ans (4) . Qu'on serve du 'Riz Amer'

ieà rues, en 1971, c'est vulgaire. Ou alors il ne sait plus rien de la création, plus rien de Paris" (Pierre Cardin, Elle,

les moins faits pour lui,

comme l'art et la li

ou encore les références pédantes aux au

'cosmiques' et de robes à trous" (Yves Saint-Laurent,

pas : c'est anti-féminin. Ce n'est pas jeune. C'est mô

dans

22 février 1971).

De là l'opposition qui sépare en tout champ et dans

toutes les dimensions du style et du style de vie,

stratégies esthétiques des dominants et celles des pré

tendants

les

: les dominants

qui n'ont qu'à être ce qu'ils

sont,

tatoire

se signalent et se distinguent par le refus osten des stratégies voyantes de distinction. C'est

Le succès de Sanz ? C'est en définitive le ï on goût d'une cuéntele raffinée qui se détourne de plus en plus des "produits industriels". Les canapes et fauteuils Sanz sont pas des deux sièges tout de à tapissier, tait identiques. ii n'y en Les a

Illustration style"adaptés" modèles non ï« autorisée sont pourune pas dt ¿ modèles à réalisation la diffusion de approximative par des machines.

Faits à la main comme autrefois, ils

plaire

sont longtemps. fabriqués

pour vous

de Les l'élégance meubles de et de Claude la distinction: DECO ont -la ce petite "je ne touche sais quoi particulière "qui est l'âme dann

le dessin - la richesse des bois - la rigueur de la construction - la mi

nutie

Claude vous Les DECO conseilleragratuitementpour DECO sont est ébénistes aussi un de Ensemblier-Décorateur père en votre fils depuis installation. 150 expérimenté ans. qui

3, rue du Faubourg Saint-Antoine, Paris XI -

de la finition

Ils

ont le cachet des meilleures époques!

Tél.

.- 628.28.50 - 628.28. 76

Artde"Vulgarité"Connaissanceet Décorationet "Distinction".desdit Artsen toutesse contenteLalettrespublicitédece suggérer.quede la publicité

Champagne, parTaittinger.

Illustration non autorisée à la diffusion

retrouve (4) Exemple l'équivalent typique de dans la tous stratégie les champs, de dominant, et qui dont consiste on à prendre les dominés au mot pour leur opposer leurs pro

pres

terrain, de les "doubler à gauche".

principes ou pour tenter de les battre sur leur propre

Illustration non autorisée à la diffusion

BALMAIN : LE GOUT DE L'ANCIEN "Cette belle demeure est un véritable musée où, depuis trente ans. le couturier a rassemblé pièces rares et objets précieux. Dans le petit salon tapissé de velours de lin bleu, ¿es tables sont en noises laque sont de Kien-Long enterre cuite incrustées de l'époque de nacre T'ang. et " les statuettes chi

"La chambre : dessins de L. Fini, bustes de Henri IV et de Sully'.' "Les "L'escalier vitrines : toiles du salon de petits abritent maîtres une collection français de du Tanagra. 19e siècle." "

GIVENCHY : LE CLASSIQUE DANS LE MODERNE

"Dans sa chambre d'amis (qui est, en réalité, un petit appar

le couturier Hubert de Givenchy a voulu que tout soit

tement),

blanc, ce climat de monacal la moquette , des au meubles plafond, modernes des murs d'acier au baldaquin. et de plastique'. Dans "En face du lit et entre les bibliothèques, un tableau de Vasarely. Sur la table, une soie chinoise du 18e siècle." "Le lit à courtines est habillé d'une grosse toile en bourrette de lin. Au-dessus : une icône grecque. Meubles de Knoll. "

Illustration non autorisée à la diffusion

STYLE

DE

l'intérieur des couturiers

ET STYLE

VIE

Illustration non autorisée à la diffusion

CARDIN : LE MODERNE BAROQUE "Son salon prend un petit air de forêt vierge avec ses grands caoutchoucs (Ficus decora) et ce Philodendron erubescens. Pour

Pierre le jardin Cardin d'hiver a choisi de son des appartement, fauteuils en quai plastique Anatole blanc France, aux coussins

recouverts de laine bleue. La statue est de Çarpeaux.

des carreaux de marbre gris noir." "Pierre Cardin a installé un

cents. véritable Commencée petit musée il y consacré a vingt ans^sa aux boites. collection Dyena s'enrichit plus de à deux chacun de ses voyages : des boites à tabac russes en bois noir avec paysages sur les couvercles; des boites en argent, etc. "

Sur le sol ,

Illustration non autorisée à la diffusion

COURREGES : LE PARTI DU MODERNE ET DU MODERNISME "Les planchers sont en sycomore blanc étuvé, l'ensemble de cui sine est comme moulé en une seule pièce en cuivre, fauteuils et couleur canapés donc, sont recouverts uniquement de du laine blanc blanche et le ton tricotée. du bois Du naturel. point de Le vue coin repos à la fois chambre et salle àt? bains. Le lit tout blanc à deux sommiers, est encastré dans une, estrado dissimulant des bacs coffres moulés pour dans les oreillers. la masse, Derrière, vient en prolongement le grand lavabo de double la baignoire.1' avec

HECHTER : LE LAISSER-ALLER CILÏGE

plusieurs "Le salon, niveaux éclairé en par béton une tapissés grande baie d.« moquette vitrée, est blanche. divisé Le en premier est situé autour de la cheminée. L: deuxième, surélevé de 70 cm, fait office de canapé : il est recouvert de peau d'ours, bibliothèque, de fourrures et ü de n'ya coussins. aucun meuble Le troisième dans cettepièce. niveau, abrite " la

Illustration non autorisée à la diffusion

La juxtaposition de photographies des intérieurs de

gnentmanifeste quelques couturiers tout et un des système légendes d'oppositions qui les accompa qui repro duitdans son ordre le système des positions occupées par les couturiers dans le champ de la haute couture. Les deux extrêmes, Balmain, le survivant, et Hechter,

le

ports.

qui définit la bourgeoisie de tradition : le centre et le

symbole de cet univers est le salon, à la fois lieu de réception destiné à la conversation -dont le style et le ton sont définis par la qualité même du décor et des sièges, raides fauteuils Louis XV- et pièces d'apparat, où sont exposés les trophées culturels du propriétaire, meubles et autres objets anciens , tous hautement lég itimes, petits maîtres des statuettes français chinoises du 19e siècle. de l'époque Même T'ang classicis aux

me,même ascétisme guindé et cossu dans le vêtement

prétendant, s'opposent à peu près sous tous les rap

D'un côté la tenue et le cossu , le luxe ascétique

A

(gilet, l'autre pochette bout du à spectre, peine visible, le laisser-r.ller etc.). étudié du

modéliste qui pose à demi-couché à même le sol et entouré de sa femme et de ses enfants (et non plus seul et en pied), avec une désinvolture étudiée -comme celle de son vêtement d'étudiant fortuné, col roulé, gi let sur de le tricot, dehors etc.- par une : sorte vaste d'atelier baie vitrée d'artiste, et vide de ouvert tout meuble, où les coussins et les peaux tiennent lieu de sièges, et qui ne supporte aucune autre décoration que des ce décor plantes de vertes décorateur et un impose tableau les de l'arrière discussions avant métaphy- -garde,

sico -politique s entre "copains" sur la peinture d'avant- garde, que le salon le cinéma bleu et ou or la de pollution, Balmain aussi appelait impérativement la conversa

tionfeutrée entre personnes distinguées et averties d'art

et de littérature.

L'opposition entre le vide et le plein, le passé accumulé

la table rase, l'ostentation du luxe et l'exhibition du dépouillement s'engendrent nombre est un des des principes distinctions à partir qui séparent desquels les

styles et les styles de vie de l'ancienne bourgeoisie et de

la

Mise au goût du jour du grand style traditionnel, l'int érieur de Givenchy combine systématiquement le plus classique de l'avant-garde, avec les tableaux de Vasarêly ou les meubles de Knoll.les réinterprétations modernes de thèmes ou de motifs classiques, avec le lit à baldaquin en toile de lin blanche, et les oeuvres anciennes, soie chinoise ou icône grecque.

Il

et

nouvelle, et aussi de leurs couturiers.

s'oppose sans doute beaucoup moins, malgré les

apparences, au "style classique et précieux" de Balmain qu'au moderne baroque de Cardin dont l'ambition artisti ques'exprime ou se traduit aussi bien dans son goût

(qu'il partage avec Daniel Hechter et avec nombre d' "ar

tistes

cinéma) pour cette sorte d'Acapulco domestique, le dans "jardin son d'hiver", vêtement ou qui pour veut les évoquer collections la redingote de "boîtes" cintrée que

de l'artiste romantique. Quant à Courrèges, son appar bains tement ou manifeste, sa cuisine, jusque également dans dignes sa chambre, à ses yeux sa salle d'être de

rede offertes faire au table-rase regard du visiteur, ("il abat tout"), sa volonté et de révolutionnai tout repenser par soi, ex nihilo, la distribution dans l'espace des fonc tions et des formes, les matières, les couleurs, en

fonction des seuls impératifs du confort et de l'efficacité,

et

s'exprime aussi dans ses choix de couturier ou dans son vêtement, pantalon blanc, bottes blanches, blouson tur

quoise,

lyriques" -Aznavour par exemple- et d'artistes de

d'une "philosophie" systématique de l'existence qui

casquette à longue visière brillante vermillon.

Vievve Bourdieu

12

ainsi que les couturiers qui occupent une position do

minante

ser aller aux stratégies négatives que leur impose la

concurrence des prétendants pour se trouver directe

mentajustés aux demandes de la bourgeoisie ancienne, qu'une relation homologue aux audaces tapageuses de

la

l'emphase (5). Cette opposition s'observe aussi bien

dans les objets que produisent les couturiers que dans les déclarations d'intention dont ils les accompagnent. Elle se retrouve même dans le style du discours de célébration dont la rhétorique est d'autant plus sobre ment descriptive qu'il s'adresse à un public sociale mentplus élevé : les articles de mode des revues les plus luxueuses (Vogue , Jardin des Modes), comme les publicités des revues de luxe, ne font jamais que montrer ou décrire, évoquer ou suggérer (par exemp lela référence à l'art y reste toujours allusive) tandis que des revues moins huppées, plus directement destinées à la nouvelle bourgeoisie qui d'ailleurs les produit, comme Elle et Marie -Claire, vendent franche mentla mèche parce que la prétention à la distinction

ne peut que livrer la vérité objective et de la préten tionet de la distinction.

dans le champ de la mode n'ont qu'à se lais

nouvelle bourgeoisie renvoie vers le même refus de

A chaque époque, les couturiers jouent à l'intérieur

d'un univers de contraintes explicites (comme celles qui concernent les combinaisons de couleurs ou la longueur des robes) ou implicites (telles celles qui,

jusqu'à une date récente, excluaient le pantalon des collections) . Le jeu des nouveaux entrants consiste à peu près toujours à rompre avec certaines des con ventions en vigueur (en introduisant par exemple des mélanges de couleurs ou de matières jusque là exclus), mais dans les limites des convenances et sans mettre en question la règle du jeu et le jeu lui-même. Ils

ont partie liée avec la liberté,

la fantaisie, la nouveaut

é(souvent identifiées à la jeunesse) tandis que les ins

dominantes ont en commun de refuser les ou et de rechercher l'art dans le refus de la re et de l'effet, c'est-à-dire dans la double négat

titutions

trances

cherche

ion, la litote, 1'understatement, "l'équilibre" et le

"raffinement".

"Qu'est-ce qui fait qu'un vêtement n'est pas beau ? -Le

zinzin et le détail voyant qui

quilibre.

-Tout remarque à fait, pas. mais -C'est c'est la la négation définition de l'accessoire du raffinement" de choc (Marc ? Bohan, Directeur artistique de la maison Christian Dior, I

nterview)

'bouffe' un modèle et le désé

-Le détail, quand est-il parfait ? -Quand on ne le

Le langage de Dior a la certitude tranquille de

.

l'orthodoxie, les prétentions qui intellectuelles au nom de la de mesure la recherche et de l'élégance : "Je réponds refuse ainsi aux femmes qui achètent mes modèles. Elles refusent

(5) On analysera plus loin, avec le cas de Courrèges, un l'homologie autre exemple entre de ces le champ harmonies de production préétablies et le fondées champ sur de

consommation des biens de luxe (le champ de la classe do

minante)
la

relation qui s'établit entre le champ de production des

biens champ symboliques de la classe (art, dirigeante. littérature, philosophie, etc.) et le

qui constituent des réalisations paradigmatiques de

d'avoir 'trop', mais elles veulent paraître 'plus' sans en

avoir l'air (

plaire et non pour imposer des lignes abstraites ou des gam-

serait berges plutôt de laboratoire le 'mauvais au nom ton' d'aujourd'hui. d'un satané ton -Qu'avez-vous supérieur qui contre la couture de laboratoire ? - Ce mot m'agace. La Haute Couture telle que je l'entends n'est pas le produit d'un laboratoire rte la matière destiné mouvante à quelques faite pour cobayes. vivre C'est sur de travailler vraies per sur

sonnes.

de -Oui, plus sans laid. cette -Cela vulgarité existe qui ? -Partout, est ce qu'il sauf y a dans de plus le vrai böte luxe" et (Marc Bohan, interview). "Ce qui me passionne, c'est d'habil lerles expressément, femmes elles pour me les demandent embellir. (C'est de faire d'ailleurs '. ). Ce qui cela m'obli que,très

).

Les modèles que nous faisons sont faits pour

et y vivre bien, c'est-à-dire mieux. -Vivre mieux?

rerie ge,automatiquement, qui risquerait de à tourner me refuser au déguisement. à leur égard Il toute y a des bizar au

daces,

drôles mais, aussi bien, gratuites. Je veux dire qu'elles n'ap

portent

effets de surprise ou de choc.

choc ; c'est le raffinement" (Carven, in Claude Côzan, _La mode, phénomène humain, Paris, Privat, 1967, pp. 133-134).

Ce langage, celui de l'art qui se respecte et respecte son

des outrances qui peuvent être amusantes, joyeuses,

rien.

(

).

Personnellement, je ne fais aucun cas des

L'élégance, ce n'est pas le

public, cupant me A. une Drouant, est position très proche lorsqu'il homologue de celui dénonce dans d'un les le marchand champ "contrefaçons" des de galeries, tableaux et autres com oc

soit curiosité" "méthodes "les effets qui imaginées "consiste de saisissement" par à les provoquer artistes et surtout la insincères surprise, "l'excitation pour de manière duper", de la à absorber l'esprit et à masquer le manque d'art véritable. Tout cela est combiné de façon qu'on doive deviner le sens

comme dans les charades : on est

ça fait calé, ça fait génial galerie Drouant, 1967, p. 105).

on se distrait,

"

(A. Drouant, Catalogue de la

Au avec langage ses composantes de l'exclusivité, spécifiques, de l'authenticité sobriété, et élégance, du raffinement, équili breet harmonie, l'avant-garde oppose la rigueur ou l'audace, mais toujours la liberté, la jeunesse, la fantaisie.

Cardin : "(

)

si je me suis décidé à prendre ce tournant du

fameux prêt-à-porter, c'est pai'ce que je comptais bien y ar

river

Abondamment critiqué au départ, bien entendu '. " (in Claude Cézan, orj. cit^, p. 126). Courrèges (dans son prospectus à propos de sa collection de 1970) (nom du : "construction, • département de netteté, creation poésie, et de n^u^cau_LéJ'. prestige destine "Prototype à une

clientèle privilégiée) : de la recherche^, du nouveau, du futur,

de la classe".

la la fantaisie, sagesse, du de fonctionnel". la liberté, du "Hyperbole rêve réalisé". : de la jeunesse, cle

Ungaro : "le dernier venu des grands couturiers", installé dans "un cadre ultra-moderne" qu'il considère comme son "laboratoire ntroduit la "superposition d'études", "ouvre d'imprimés". de nouveaux horizons" et i

Féraud: "la dernière idée (

une le maillon nouvelle de chaîne départ de se boutiques situera, que évidemment, dirigera sa_fn_le_ sur la rive et dont

le premier. Oui, j'ai fondé le T.N.P. de la couture.

"Couture Future : du présent, de la logique, de

)

s'appelle 'Féraud dnns_ln_rue',

gauche"

la Ted rue Lapidus , je sais (publicité) que j'ai : "Quand gagné. La je vois Couture, mes vêtements c'est comme dans, la

chanson : la réussite c'est d'être fredonné par tout le monde

(Ellej 3 janvier 1972) .

il habille des

subjectivités : les inquiétudes, les tendresses, les anxiétés

(

).

Un couturier n'habille pas des clients,

).

un d'une laboratoire masse d'hommes , c'est 'Le et Mans de femmes. vestimentaire', La haute on couture, fait des c'est

recherches, des essais (

C'est l'épreuve de la rue".

Avec gauchis les me stylisteB, : ie discours prend volontier« un air de

0ari3tiáne Ballly: "L'âge d'une femme ne m'intéresse pas, mais son degré de liberté".

A

L irrst de la haute couture, en révolte contre la raideur,

îb »as, elle faisait ses vêtements elle-même, ft contr»-

•5 entoilages,

le 'beau qui se tient'

de Dior, tout ce qui

1jr - *■>. -nee, ^t -"• i

. polaires équilibré, (classique, joli, fin, subtil, féminin, harmonieux, moderne, adaptable sobre, délicat, à tous discret, les

'

alourdit et met la femme en boite" (Elle. 15 avril

cv«np qui a sa droite et sa gauche, ses conservateurs

Yoi-jtionnaires, ici par Saint-Laurent, a aussi son qui centre, s'attire son les lieu éloges neutre, unani-

w

</

■- ,'

.

par un art unissant, selon un dosage habile, les qualités

en grand qui au fond n'avait pas pris avec Courrèges,

Astérix en bandes dessinées ("C'est lui le liberty, les

cit. , p. 129). Et on peut laisser le dernier mot au

styles de femmes) ; qui reprend les innovations tapageuses des

autres pour en faire des audaces acceptables ("il lance le pan

talon

parce qu'un peu compliqué") ; qui transforme les révoltes de

l'avant-gards en libertés légitimes, ft la façon du Monde pu

bliant

kilts, site pas qui à est déclarer une jupe : "H merveilleuse, faut descendre le dans blazer"); la rue" et qui (In n'hé Claude

Cezan, op

Nouvel •ouverture Observateur, à gauche' qui est s'y précisément connaît : un "Le ancien responsable grand coutu de cette rier, Yves Saint-Laurent" (Nouvel Observateur, 18 octobre 1971).

Mais les prétendants ne sont pas sans recours. Ils peuvent accumuler du capital d'autorité spécifique en

prenant au sérieux les valeurs et les vertus que loue la représentation officielle de l'activité légitime et en opposant la foi intransigeante du converti à la piété d'institution des gardiens de l'orthodoxie. Aux conces sionsdes dominants, quj pactisent avec le siècle et monnayent en profits teraporels, économiques et poli

tiques

olique

absolu à l'art et les audaces désintéressées de la re

cherche,

(décorations, académies, etc.), le capital symb qu'ils ont accumulé, ils opposent le sacrifice

s'attirant ainsi peu à peu les services d'une

partie de l'appareil de célébration.

"(

ambiant. Il y a naturellement une touche personnelle ft ce que

Je suis simplement un catalyseur et Je capte ce qui est

pas. Je n'ai pas de problème de marque, Je ne cher

du grand public (

).

films. J'ai habillé Mia Farrow, Girardot, Stéphane Audran

).

Autant je détesteralB habiller une 'Madame Machin', au

je prends plaisir à habiller une actrice, une chanteuse"

)

je fais, mais je change souvent -et je le veux : 'refaire du moi', comme certains (nécessairement en moins bien) ne m'In

téresse

che pas à promouvoir une griffe et peu m'importe de n'être pas

connu

de tant (

(Karl Lagerfeld, Dépêche-Mode, juillet-août 1972). Les nouveaux venus réintroduisent sans cesse dans le champ une ardeur et un rigorisme de réformés. Ils peuvent même prendre des airs de révolutionnaire lorsque leurs dispositions de quasi-artistes d'origine bourgeoise trouvent un renforcement dans la nécess itéde poursuivre une clientèle tentée de dénoncer le

contrat tacite de délégation qui confère aux couturiers

le

de

Je réalise beaucoup de costumes

monopole de la "création" (en s 'habillant elle-même

fripe rétro). C'est la. concurrence des prétendants

qui rappelle continûment les dominants à un respect relatif des valeurs officielles du champ, celles-là mê me au nom desquelles s'exerce leur autorité spécifi que; c'est à travers elle que s'exerce le contrôle du champ sur l'usage des pouvoirs démiurgiques qu'il ac corde. Et les professions de vertu que les

13

graphes se plaisent à rapporter ("Ce que j'ai fait de

plus difficile dans ma vie, disait Chanel,

c'est de re

fuser

des nombreux couturiers qui n'ont accepté d'exploiter commercialement leur griffe que par amour de leur métier"), représentent la seule manière impeccable d'obéir à la nécessité du champ, comme en témoigne cette déclaration où Courrèges invoque simultanément

les impératifs catégoriques de l'amour pur de l'art et les impératifs hypothétiques de la gestion économique rationnelle : "Je ne suis devenu patron et industriel que que par amour de ce que je fais. Ma motivation n'est pas de gagner de l'argent. Je pourrais faire un chiffre d'affaires énorme en suivant une politique de facilité, mais ce serait au prix d'une détérioration à court terme de ma marque et d'une perte de contrôle sur mes produits" (Dépêche -Mode, Mars 1974) . Ainsi, le contrôle de l'utilisation du capital spécifique incom beaux mécanismes mêmes qui en assurent la product ionet la reproduction et qui tendent à en déterminer la distribution entre les différents agents en concur rencepour se l'approprier. Par un processus analogue

de gagner de l'argent" ; "Pierre Balmaln est un

à

a

minants

tions

trôle

spécifique (vulgarisation, journalisme, etc.), la con

celui qui fait que, dans le champ universitaire (ou,

fortiori, scientifique), la concurrence entre les do et les prétendants pour le monopole des rela

autorisées avec le grand public aboutit à un con de toutes les formes de monnayage de l'autorité

pour le monopole de la légitimité prend la

currence

forme d'un contrôle croisé qui, comme on le voit à propos de la commercialisation de la "griffe", n'a rien à voir avec l'imposition externe ou interne d'une norme éthique : les "vertus" qu'honore chaque champ -"amour du métier" et "désintéressement" ici, "es prit scientifique" et "objectivité" là- ne sont que la forme que prend la soumission à la nécessité propre du champ, c'est-à-dire la poursuite d'intérêts que la logique même du champ interdit de reconnaître autre ment que sous la forme méconnaissable de "valeurs".

Le champ et la durée

La loi fondamentale de ce champ, principe de sa structure et de son changement, se lit directement sur le diagramme où les maisons de couture, distri

buées (de gauche à droite)

dation,

ques,proportionnés, l'un (en gras) au chiffre d'affaires réalisé, l'autre au nombre d'employés. L'importance du capital spécifique, dnnt le chiffre d'affaires, qui en est la forme reconvertie, représente un assez bon in dice, croît à peu près régulièrement avec l'ancienneté de la maison ; mais jusqu'à un certain point seulement, marqué ici par Dior, à partir duquel s'amorce un dé clin aboutissant à la disparition pure et simple.

selon la date de leur fon

sont représentées par deux cercles concentri

Certaines des bizarreries apparentes résultent simplement du fait économiques", que la source Dépêche utilisée -Mode, ("17 n° couturiers 683, mars : leurs 1974) structures présente des

LE CHAMP DE LA HAUTE COUTURE AVANT-GUERRE 1945 1950 1960 /LAU • Luxueux StructuPrestigieux L
LE CHAMP DE LA HAUTE COUTURE
AVANT-GUERRE
1945
1950
1960
/LAU
Luxueux
StructuPrestigieux
L EExclusif
Raffiné
Traditionnel
Sélectionné
Durable
Equilibré Parfait
Neutre
Authentique
Harmonieux
Féminin
Classique Simple Elégant Distingué Rigoureux
Novateur
Moderne
Séduisant
Net
Créateur
Jeune
Dynamique
Fou Hardi Décontracté Fonctionnel

15

a 'acunes. attribué C'est -en pointillé- ainsi que Givenchy un chiffre et d'affaires Saint-Laurent hypothétique) (à qui on ont aa.iïs doute un chiffre d'affaires largement supérieur (pr oportionnellement bien sûr) à leur nombre d'employés, à la fa çon des autres maisons situées en position intermédiaire qui, de on Courrèges le verra, s'opposent -, aux maisons toutes plus sous anciennes. ce rapport En -à ce l'exception qui con cerne le chiffre d'affaires relativement important de certains •dos a'ea nouveaux rendre raison entrants plus (Lapidus loin . et Scherrer), on s'efforcera

L'ancienneté n'est pas le principe exclusif des hiérar chie3 : chaque "génération" est dominée par un coutu rier ( Chanel, Dior, Courrèges, etc.), celui-là même qui, comme on dit, a fait date en introduisant dans l'histoire relativement autonome de la mode la rupture initiatrice d'un nouveau style. Il est logique que ces "fondateurs" détiennent un capital de légitimité spéci

fique -c'est-à-dire de distinction pertinente- plus im nants ; c'est faire l'histoire en inscrivant dans la sé

portant que les simples "suiveurs" ou que les "créa teurs" qui se sont fait une "marque" distinctive sans

parvenir à l'imposer à leurs concurrents (en les obli

geant

se démarquer par rapport à eux). Ce capital, symbol isépar leur nom ("Jeanne L;invin, un nom presti gieux") peut se convertir en capital économique sous certaines conditions et dans certaines limites, en parti culier temporelles - celles qui définissent la durée du renom .

de leur autorité sur la mode . Les stratégies des nou

Celles des maisons les plus anciennes qui ont survécu n'occupent pas des positions correspondant à leur an

schemes de production et d'évaluation orthodoxes, pro duits et imposés par les institutions dominantes : à la différence des simples variantes ou variations que pro duit la mise en oeuvre des schemes d'invention en v

igueur

sont autant de réaffirmations de l'autorité des institu

et qui, quelle que soit leur liberté apparente,

tionsdominantes, les révolutions spécifiques ont pour effet de discréditer les principes de production et d'évaluation anciens en faisant apparaître un style qui devait une part de son autorité et de son prestige à son ancienneté ("maison de tradition", "maison fondée

en

".etc.)

comme démodé, hors d'usage, dépassé.

c'est renvoyer tous ceux qui ont fait date

Faire date,

au statut plus ou moins honorifique mais toujours irréel et, comme on dit, honoraire, que chaque champ, selon ses traditions propres, offre aux anciens domi

rie des ruptures qui définissent la périodisation spéci fique d'un champ une rupture nouvelle qui renvoie à

l'histoire la précédente et détermine la translation de toute la structure ; c'est enfin se vouer à être tOt ou tard renvoyé à l'histoire, par une rupture obéissant aux mêmes principes et aux mêmes déterminations spé

cifiques

que toutes les précédentes. "Faire la mode",

ce n'est pas seulement démoder la mode de l'année

saient

précédente, c'est démoder les produits de ceux qui fai

la mode l'année précédente, donc les déposséder

veaux

venus, qui sont aussi les plus jeunes,

tendent à

rejeter vers le passé les plus anciens et ceux-ci colla

borent

déclassement (ou, ici, à leur disparition) par les stra

tégies

tion dominante, la plus proche aussi du déclin. On dynamique s'interdirait du champ toute de compréhension la mode en acceptant de la structure 'l'explication" et de la commune par le "conflit des générations", tautologie vouée à fonctionner insistance particulière comme vertu dans dormitive, un champ qui où s'impose la concurrence avec une prend

à la translation du champ qui aboutira à leur

qu'ils mettent en oeuvre pour s'assurer la posi

plus visiblement que partout ailleurs (du fait de la brièveté des cycles), la forme d'une querelle des anciens et des mo

dernes,

monstres sacrés, héritiers des valeurs de bon goût, d'un monde disparu. Pour eux, du fond de leurs salons feutrés, entni c'est une le lutte mode inutile de vie, contre ni les une aspirations. époque dont Certains ils ne comprenn sont en

train d'en mourir.

Saint-Laurent, Courrèges, Ungaro, pour ne citer que les plus la jeunes couture. d'entre Entre eux, ces qui deux ont, extrêmes chacun à s'échelonne sa manière, le réinventé groupe des ou moins couturiers habilement" qui ont (Dépéche-Mode, pris le tournant mars plus ou 1974). moins "Ils tôt, sont plus

au moins cinq à penser être le premier (ou le dernier dea grands couturiers, ce qui revient au même)" (Elle, 21 février

des vieux et des jeunes. "D'un côté, les derniers

De l'autre côté, les jeunes loups. Les

1972).

La translation qui affecte tout le champ est la résul tante de stratégies antagonistes et ne doit pas 'être dé crite ou comprise comme un simple processus mécan ique : cela se voit clairement dans le mouvement par lequel des couturiers sortent continûment des maisons anciennes pour aller fonder leur propre entreprise, échappant ainsi au déclin collectif par un mouvement individuel à contre -sens du mouvement qui affecte l'entreprise et le champ dans son ensemble.

au moins, comme fait le couturier dominant, à

cienneté

qu'elles ont un moment '.Herrn (comme Chanel qui a

pris un nouveau départ en 1954). En fait,

champ régi par la concurrence pour le monopole de la

légitimité spécifique, c'est-à-dire pour le pouvoir ex

clusif

tinction

entre l'ancienneté et le capital ne peut se maintenir

et cela quel que soit le capital de prestige

dans un

de constituer et d'imposer les symboles de dis légitimes en matière de vêtement, la relation

limites et au prix de stratégies ex

que dans certaines

ploitant

champ. Les maisons qui ont survécu à la mort de leur fondateur n'ont de la dû "griffe" de se (sous perpétuer forme qu'à de une parfums, exploitation dans le industrielle cas de

habilement les lois de l'économie spécifique du

louer Patou la et "rationalité" Ricci). De même, exceptionnelle les observateurs (au moins s'accordent pour cette"gé- pour nération")de la gestion de l'entreprise Dior : "La maison Dior est admirablement bien organisée, ce qui n'est pas tou

jours

c'est resté très individuel. Dior ouvre en 1947, crée une mal-

son de toutes pièces (

faire sentir issez vite. M.

sonnel

peut-être un peu différent des autres maisons parce que sociale Jacques très Roudt, poussée. chargé M. de Dior l'administration, ne s'occupe que a une de formation la création

et est déchargé des soucis matériels, des soucis administratifs. Bcussac a des maisons de colonies de vacances dans le Nord

pour les enfants du personnel.

Vous avez un restaurant d'entreprise. Il y a un comité d'entre prisetrès favorisé le tôt. comité Cela d'entreprise a été monté par dans rapport un esprit au syndicat" social : ils (I ont nterview d'une journaliste de mode, mars 1974). La lutte pour la domination dans le champ conduit né cessairement les prétendants à mettre en question les

le cas ; en haute couture,

).

les gens sont très personnels,

L'organisation de la maison va se Boussac est un industriel. Le per

de la. maison Dior va se trouver dans un contexte social

Il y a tout un contexte social.

P-ùerre Bourdieu

16

Comme le montre le diagramme où les flèches (surmontées si

nécessaire du nom de la personne concernée) figurent les tra

jectoires

l'itinéraire la maison où le ils plus travaillent simple est pour celui aller des fonder couturiers leur propre qui quittent mai

son : c'est le cas de Christian Dior et de Pierre Balmain Saint-Laurent quittant ensemble qui la part maison de chez Lelong Dior -qui en 1962 fermera ou de en Laroche 1948-, de qui abandonne Dessès en 1958. D'autres procèdent en plusieurs étapes, pour quitter comme celui-ci Cardin en qui 1949 passe ou Givenchy en 1946 de qui Paquin va de à Lelong Dior, à

des couturiers ou des "responsables de la création",

Piguet (1946), puis à Jacques Fath (1948), enfin à Schiaparelli (1949), qu'il abandonne en 1952 pour fonder sa propre maison.

L'essaimage se fait parfois â deux et en deux temps

Givenchy et Philippe Venet quittent Schiaparelli ensemble en 1952 quitte pour en 1962 fonder pour la créer maison sa Givenchy, propre maison que Philippe ; de môme Venet

Courrèges et Ungaro quittent ensemble Balenciaga pour fonder la maison Courrèges que Ungaro quitte en 1965.

Dans le cas de Paco Rabanne, Christiane Bailly et Emman

effet, uelle aucun Khanh, d'eux les flèches ne participait ont été directement dessinées en à pointillé la "création", : en Paco il a pu Rabanne être lie était simultanément fournisseur à d'accessoires plusieurs maisons -c'est - pourquoi et

Ch. Bailly et E. Khanh, mannequins .

Ce mécanisme tend,

on le voit,

mentdans la continuité : tout se passe en effet comme

si la possession d'un capital qui ne peut être acquis que dans la relation avec les maisons anciennes cons

:

à assurer le change

tituait

nouveaux entrants sont pour la plupart des transfuges des maisons établies qui doivent leur capital initial d'autorité spécifique à leur passage antérieur par une grande maison (toujours rappelé clans leurs biogra phies). En raison de son mode d'acquisition et de sa nature même,

capital qui consiste pour l'essentiel dans la familiarité avec un tenir, certain ne milieu peut et démentir dans la la qualité croyance conférée charismatique par le fait dans d'y l'auto- appar création du créateur. Ainsi, à propos de Lison Bonfils, ancien mannequin de Dior, ex-rédactrice de mode à Elle, liée, entre autres, dans le à sang" Paco (Elle, Rabanne, 15 avril on peut 1974) écrire . Ou, : à "Elle propos a le d'une style autre styliste liée à Courrèges, Emmanuelle qui Khanh, a dessiné ancien sa mannequin robe de mariée de Balenciaga, en 1957

-elle a épousé Quasar- alors qu'il était encore chez Balenciaga Balenciaga, et à qui Paco a créé Rabanne, les accessoires fournisseur pour des accessoires sa première de collection, à Givenchy et Philippe Venet : "Elle a été manneq uinchez pas. Elle préférait Balenciaga, faire mais des la vêtements haute couture avec ne l'aide la fascinait des ou vriers et, sans s'en douter, mettait au jour le tailleur de l'avenir, souple, léger, sans toile ni parementure" (Elle , 15 avril 1974).

Tout semble même indiquer que ce capital initial est d'autant plus important que le nouveau venu occupait une position plus haute dans une maison plus presti gieuse : ainsi, Cardin et Saint-Laurent, les deux prin cipaux concurrents actuels de Dior, sont passés par cette maison. C'est sans doute, paradoxalement, le capital d'autorité et de relations (au moins autant que de compétence) qu'il a acquis en fréquentant les mai sons anciennes qui met le couturier d'avant-garde à l'abri de la condamnation radicale que lui vaudraient ses audaces hérétiques. Ceci est vrai en tout champ. Qu'il suffise de rappeler l'histoire particulièrement typique du mémoire de Lord Raylcigh : un article

la condition même des ruptures réussies. Les

ce

qu'il avait envoyé,

sans nom d'auteur, à la British

Association, sur certains paradoxes de l' électrodyna mique,fut d'abord rejeté, puis, une fois le nom de l'auteur rétabli, accepté avec d'abondantes excuses (6). Il n'en va sans doute pas autrement dans le champ religieux où l'on ne peut pourtant pas invoquer les impératifs de la cumulativité : le prophète, comme le remarquait Max Weber, sort souvent du coips des prêtres, auquel il appartient par la naissance ou par la formation. Si la relation entre le degré de consécration et l'ancien neténe se maintient que dans des limites temporelles relativement étroites -soit l'espace de la trentaine d'an nées nécessaire pour que les maisons les plus consa crées soient parvenues à leur apogée-, c'est sans doute parce que la mode, comme la chanson, la photographie, le roman populaire et tous les ''arts moyens", se situe dans le temps court des biens symboliques périssables et qu'elle ne peut exercer un effet de distinction qu'en jouant systématiquement des différences temporelles, donc du changement.

L'homologie qui rapproche les pratiques et les discours d'a

fférents, gents

que les différents champs en tant que tels occupent dans la hiérarchie au sommet de de la la légitimité. hiérarchie Il de suffit son champ qu'un couturier essaie de parvenu transférer

son capital dans un champ artistique, comme l'a fait Cardin

mobilise avec son pour "espace", rappeler pour les que hiérarchies. le champ de Aux rang attaques supérieur des se spé cialistes des arts légitimes, Cardin n'a rien à opposer que

la réaffirmation de son autorité spécifique de couturier : "Je

suis capable mieux que personne

de la beauté et je ne permets pas à des gens incultes de le faire. Je connais le monde entier. J'ai eu le loisir par mon

j'ai métier entrepris de voir pour ce qui Paris se faisait ce que de personne mieux n'avait un peu encore partout osé et ou pu faire". Et le critique d'art qui rapporte ces propos peut tal : se "C'était contenter vraiment de refuser ne pas ce manquer transfert d'audace illégitime dans de un capi do

où l'humilité devrait toujours prévaloir. Certes, cha

cun est bien content que la danseuse de M. Cardin soit une

fille publique plutôt qu'un yacht privé, mais l'argument

maine

occupant n'exclut des pas positions les différences homologues associées dans des à la champs position di

de distinguer la laideur

s'use. attend" C'est (Patrick de la d'Elme, qualité, "Cardin et non n'est-il de la suffisance, qu'une griffe que ?", l'on La Galerie, octobre 1971, pp. 66-67).

sculpture, Les références littérature, aux arts qui nobles fournissent et légitimes, la plupart peinture, de ses et métaphores nombre de ennoblissantes ses thèmes à à l'évocation la description de la des vie vêtements aristocra que tiquequ'ils l'"art mineur" sont censés rend symboliser, aux arts majeurs. sont autant De même, d'hommages la tendance des antiquaires de haute volée à "usurper" le nom de galerie est une manière de reconnaître la hiérarchie qui s'établit, dans le commerce des objets d'art, entre les

antiquaires, "antiquités", et produites les oeuvres par des d'art, artisans "uniques" et vendues et "insubstitua- par des bles", il en est produites de même par encore des artistes de l'empressement et vendues par que des les galeries coutu ;

riers mettent à affirmer leur participation à l'art ou, à dé parlent faut, au guère monde que artistique de ses costumes (les brochures de théâtre), de Saint-Laurent avec l'assis ne tancede tout l'appareil de célébration (spécialistes des rela tions publiques, journalistes de mode, etc.).

(6) T. Kuhn, The Structure of Scientific Revolutions, Chicago, The University of Chicago Press, 1962, p. 152.

"Le rayonnement de la haute couture se fait sentir de plusieurs

façons

ballets, ces ballets ont très souvent été habillés par un coutu rier. Vous avez un garçon très important qui fait des costumes de théâtre et de ballets, surtout de ballets pour Monte-Carlo, qui Mor. est Yves André Saint-Laurent Levasseur qui est a un été excellent un collaborateur dessinateur de de Christian cos

de théâtre, c'est lui qui a habillé la revue de Zizi

tumes

Jeanmaire au Casino de Paris. C'est une dimension qui va très au-delà de la robe en tant que vêtement. Cocteau aussi a

dans joué un la suite rôle énorme". de l'entretien Et la : môme "Je me journaliste souviens quand de mode Christian déclare,

Dior a

cher dans des livres de costumes " des documents de Clouet

pour montrer ce côté très droit de mode, mars 1974).

Prenez par exemple Sauguet ou Auric qui ont fait des

ait sa ligne droite, la ligne H, nous avions été cher

(Interview d'une journaliste

Comme l'auteur de romans policiers que rien n'autori saità penser qu'il serait tenu un jour pour un "clas

sique",

le couturier participe d'un art occupant un rang

inférieur dans la hiérarchie de la légitimité artistique et il ne peut pas ne pas prendre en compte dans sa pra

tique

stories in this book certainly had no thought of being able to please anyone ten years after they were written. The mystery story is a kind of writing that need not

l'image sociale de l'avenir de son produit : "The

17

dwell in the shadow of the past and owes little if any allegiance to the cult of the classics" (7). "Création" saisonnière de produits saisonniers, l'activité du coutu rier est l'exact opposé de celle de l'écrivain ou de

l'artiste légitime qui ne peut espérer accéder à une consécration durable (ou définitive) que s'il sait repous serles profits et les succès immédiats mais temporai resde la mode : la loi de la distinction qui, dans cet univers, s'affirme ouvertement, prend la forme d'une

rupture obligée , opérée à date fixe,

de l'année antérieure (8). Les "révolutionnaires" eux-

mêmes ne peuvent échapper à la loi commune qui ren voie la "dernière mode" au "démodé" et qui condamne le "créateur" à"se renouveler" : c'est le privilège des plus grands -Chanel par exemple- d'arrêter un moment

le temps de la mode, forme suprême de

Du fait que la valeur matérielle et symbolique des biens de mode est constituée pour l'essentiel (si on laisse de

côté les différences secondaires entre les couturiers) sur la distinction temporelle entre la "mode" et le "dé

modé",

le temps, sans pouvoir compter sur la remontée de la cote qu'assure à certains objets techniques leur recon version post mortem en objets symboliques.

avec les canons

distinction.

elle est inexorablement vouée à décliner avec

valeur d'échange neuf à la mode hors d'usage vieux démodé temps 1. objet technique (immeuble
valeur
d'échange
neuf
à la mode
hors d'usage
vieux
démodé
temps
1. objet technique (immeuble , meuble
2.
objet symbolique à cycle court
machine , appareil
ménager )
(article de mode, roman à succès, etc.)
valeur
d'échange
classique
avant-garde
0
temps
3 . objet technique ou symbolique hors d'usage
constitué en antiquité (meuble ancien, etc.)
4. objet symbolique à cycle long
(oeuvres légitimes)

(7) R. Chandler, Pearls are a Nuisance. Harmondsworth, Penguin Books, 1973, Introduction, p. 9.

des (8) La essais plus obéit grande aux partie rythmes de la saisonniers production de des la romans "rentrée et littéraire", er connaît un avec cycle ses qui conférences n'est guère de différent presse, de ses celui prix, des etc.

articles de mode (bien que des instances de légitimation

longer pour le légèrement temps court, l'existence comme les de ses académies, produits). puissent La part pro de la iontotale production d'un à auteur cycle long ou d'un et à éditeur cycle court est sans dans doute la product un

des meilleurs indicateurs de sa position synchronique et diachronique dans le champ de production littéraire.

Pierre Bourdieu

18

Ces courbes toutes théoriques n'ont d'autre fonction que de rendre visibles différentes formes paradigmatiques de la relation entre la valeur des biens symboliques et la durée. Par opposition aux objets techniques dont la va leur, strictement définie par leur aptitude à remplir au moindre coût une fonction spécifique, décroît parallèle mentà la décroissance de leur rendement qui résulte soit de l'usure corrélative de l'utilisation, soit de la concurrence d'instruments plus économiques, les objets

symboliques à cycle court, dont les articles de mode représentent la limite pure, ont un temps d'usage aussi arbitrairement délimité que leur usage lui-même : de vant une part essentielle de leur rareté à la labilité qui

les définit en propre,

fférence,

temps -être à la mode,

les produits de haute couture sont voués par définition

à une dévaluation rapide.

gerleur carrière au-delà des bornes qui leur sont d'avance assignées par leurs "créateurs" eux-mêmes

qu'à l'existence d'une série de marchés hiérarchisés temporellement (et aussi économiquement et sociale ment): des produits "déclassés" aux yeux des consom

mateurs

vêtements ou romans, pièces de théâtre ou coiffures,

sports ou lieu de vacances,

service des mêmes fonctions de distinction, c'est-à-dire de classement, par des utilisateurs moins bien placés dans la structure de la distribution de ce bien rare, et

ainsi de suite à l'infini, structure sociale.

Le bon fonctionnement du marché de la mode reposait sur un contrôle rigoureux de la diffusion visant à maintenir séparés,

différentes et par du temps, classes les sociales marchés : cette offrant hiérarchisation les produits temporelle destinés aux des marchés se trouvait maintenue pratiquement par le secret

qui entourait les présentations de collections et surtout par le dégradé de la valeur des prix distinctive correspondant du produit. à la C'est dégradation ce qu'oublient dans le sou temps vent les informateurs qui rattachent directement la restructu de rationdu circulation marché de l'information de la mode à (avec, la transformation par exemple, des la circuits diffusion à la télévision des présentations de mode) : "Pendant les an

nées

très bonnes clientes et les grandes revues. On dit que certains

propriétaires de revues plus populaires, genre Elle, Marie -

Claire,

place sur les canapés. C'est sûrement exagéré, mais il y a peut-être quelque chose. Pensez qu'avant la télévision, les kiosques revues un à mois journaux après attendaient les collections avec impatience de couture la parce sortie que des

c'était l'exclusivité mondiale ; dans les quotidiens, il n'y avait pas droit de de croquis présenter de tendance, avant un mois pas de pour dessin, que les on acheteurs n'avait pas pro le fessionnels étrangers, américains et européens, aient le temps

de faire livrer (

mencé

participer au premier show qui passait par satellite. Après

ils n'ont plus pu revenir en arrière (

sortie des revues c'est très peu de chose" (Journaliste de mode,

puisque le lieu de la dernière di

donc de la valeur distinctive, se situe dans le

c'est être à la dernière mode -,

Et ils ne doivent

de prolon

de la première heure ou de la dernière mode,

peuvent encore être mis au

c'est-à-dire jusqu'au bas de la

50, les maisons de couture avaient des canapés pour les

ont achetés des revues de prestige pour avoir de la

).

C'est 62, avec Telstar, que ça a com

à bouger en juillet parce que les couturiers ont voulu

). Aujourd'hui, la

Entretien, juillet 1974).

La dégradation dans le temps de la valeur marchande des biens de mode (avec le mécanisme des soldes et des sous-marchés) correspond à leur diffusion , à leur divulgation, c'est-à-dire au dépérissement de leur

voir de distinction. Les couturiers prennent explicit ementen compte cet effet dans leurs "créations" :

"(J'emploie) toutes mes couleurs habituelles, si ce n'est que j'ai été négativement influencée par ce qui s'était trop vu l'année dernière" (Christiane Bailly) .

Mais étant donné que la valeur distinctive d'un produit est par définition relationnelle , c'est-à-dire relative à la structure du champ dans laquelle elle se définit, le pouvoir de distinction d'un bien de mode peut continuer à s'exercer au service d'un groupe occupant une posi tion déterminée dans la structure sociale -et, du même

coup,

lors même qu'il a cessé de s'exercer, en raison précisé

mentde l'accès d'un groupe nouveau à ce bien, pour le groupe occupant une position immédiatement supérieure.

C'est parce que le retour d'un thème ou d'une forme n'est possible que lorsque la série des réutilisations

secondaires du déclassé à des fins de classement -bien décrit mais mal analysé au travers de l'image naïve ment émaniste du trickle down- (9) est allé jusqu'à son

dans la structure de la distribution de ce bien-,

terme, c'est-à-dire

ce qui était à l'origine suprêmement distinctif, et aussi parce que l'univers des variations qui sont susceptibles d'être aperçues et acceptées par un large public et qui caractérisent les "révolutions" stylistiques est très limi

té(plus long ou plus court, plus souple ou plus struc turé, etc.), que l'on observe dans l'histoire de la mode les cycles que Kroeber a scientifiquement mis en évi

dence

Exemple d'un tel retour, les décorateurs renoncent aujourd'hui à toutes les innovations qu'ils avaient introduites d?ns les bou tiques d'avant-garde de la rive gauche avec la même unanimité qu'ils double avaient demi-tour mise (à à gauche), les imposer, la sobriété retrouvant feutrée ainsi, des par boutiques un d'arrière-garde droits élégants ; : cela "Le évoque bruit est le désormais shopping-center" banni dans (J-C. les Turpin, en Dép6che-Mode, raille et moquettes sont bien épaisses" décembre-janvier finis et (Y. l'on Tarelon, prône 1973) aujourd'hui ibid . "Le ) . clinquant, couleurs nettes la fer

jusqu'à la divulgation complète de

(10) .

Ces retours n'ont rien de commun avec la remontée de

la cote qui s'observe lorsque les objets techniques hors d'usage, mappemondes, tables de café ou téléphones à cornet, se transmuent en biens symboliques, au terme

d'un délai plus ou moins long,

ité sociale reste en quelque sorte indéterminée : l'i

ntervalle

bolique désuet de l'objet ancien, sincèrement perçu com me authentiquement beau et intrinsèquement digne d'être recherché, est la marque visible du travail collectif de transfiguration que l'on décrit comme "changement de

goût".

est grand que le goût pour l'objet considéré apparaisse

pendant lequel leur ident

de temps qui sépare l'objet technique ou sym

Plus on avance dans le temps, moins le risque

(S) Cf. B.

clothes and the american social system", Social Forces,

31,

conscious,

(10) A.

as exemplified by changes of fashion", American Anthro

pologist,

124-131 ;E. Bergler , Fashion and the Un

Barber et S. Lobel Lyle , "Fashion in women's

1952, pp.

New York, 1953. Kroeber, "On the principle of order in civilization

21, 1919,

pp.

235-263.

19

comme une préférence nalVe, du premier degré, déva lorisée par la qualité sociale de ceux qui l'éprouvent. C'est dire que les premiers responsables du reclasse mentdes objets déclassés, entreprise aussi fructueuse

économiquement que symboliquement, dont la réhabilita tionde genres populaires, vulgaires ou vulgarisés est un cas particulier, doivent détenir un capital d'autorité es- th etique tel que leur choix ne puisse en aucun cas appa

raître

transgression initiale incombe aux artistes ou aux intel

lectuels

le ki_l;sçh ) qui trouvent dans le refus de reconnaître les normes de la- bienséance esthétique en vigueur une ma

comme une faute de goût : il est logique que cette

d'avant-garde (les premiers aujourd'hui à exalter

commode de rappeler qu'ils sont la source de

toute légitimité esthétique. Parmi les stratégies emplo yéespour éviter d'être compromis par des goûts "com promettants", la plus commune consiste à dissiper toute

nière

équivoque en associant les objets dont le statut est en

core clair qu'ils sont incompatibles avec une adhésion vul

gaire

indéterminé ou incertain à d'autres dont il est

à ces objets : c'est,

par exemple, en philosophie,

; en

la combinaison de Marx et de Heidegger il une époque,

de Marx et de Freud revu par Latían à une autre

décoration, l'association d'un objet kitsch et d'une com

Louis XV ou d'une peinture d'avant-garde, etc.

mode

Mais, en dehors des propos savants et savamment dis-

tanciateurs du cinéphile ou du spécialiste du roman po

licier,

autorité intellectuelle ou artistique. L'accession du c

inéma

d'autres objets symboliques de simple consommation au

statut d'objets d'analyse ou la transmutation d'objets techniques désuets ou d'objets a/mboliques démodés en "antiquités", objets anciens méritant d'être conservés et admirés, est une opération sociale tout à fait ana

logue

à celle que les artistes ont réalisée avec le

la plus sûre garantie est évidemment une grande

d'épouvanté ou de la science-fiction et de tant

ready made : la continuité de l'objet matériel masque que la remontée de la cote est un processus social soumis aux mêmes lois et aux mêmes aléas que la pro

duction

ration d'alchimie Sociale ne peut réussir que lorsque se trouve constitué l'appareil de consécration et de

célébration capable de produire et d'entretenir le pro

duit et le besoin de ce produit.

d'une oeuvre d'art. Dans les deux cas,

l'opé

Les "valeurs durables"

sont celles qui peuvent mettre à leur service des ins

capables de leur assurer durablement un mar-

chée, économique et/ou symbolique, c'est-a-dire capa bles de produire la concurrence pour l'appropriation matérielle ou symbolique et du même coup la rareté de l'appropriation, avec tous les profits matériels et symboliques qu'elle assure.

titutions

Il est significatif que le progres d'une pratique ou d'un bien vers la légitimité et la constitution d'un appareil de thésaurisation s'appellent et se renforcent mutuelle ment.La référence au passé du genre et la référence aux autres producteurs contemporains sont deux indices pratiques de la constitution d'un champ : à mesure que le western entre dans l'histoire, l'histoire du western entre dans le western et il en est qui ne sont plus que

des jeux lettrés de références historiques.

Il va de soi

que le système scolaire joue un rôle capital dans ce processus, soit qu'il assure au marché des arts canoni quesun soutien artificiel en produisant des consommat eursd'avance convertis en même temps qu'il offre un marché à la compétence culturelle en ces matières, soit qu'il fournisse aux arts en voie de canonisation l'assistance bénévole (mais intéressée) de ceux qui, par excès ou par défaut de capital scolaire, se plaisent aux investissements risqués (roman policier, science- fiction, cinéma, bande dessinée , etc.).

L'antinomie de la succession

Plus peut-être que les conditions imposées aux nouveaux entrants, ce sont les difficultés que rencontre la perpé tuation de l'entreprise au-delà de la mort du fondateur qui manifestent la spécificité du champ de la mode. La disparition du "créateur", à laquelle beaucoup de mai sons, même parmi les plus grandes, ne survivent pas (comme Lucien Lelong, disparue en 1948 ou Jacques Fath en 1954) ou seulement quelques années, constitue en effet une épreuve décisive : chef d'une entreprise de production de biens symboliques , le couturier donne sa pleine efficacité à l'alchimie symbolique en assurant lui-même, a la façon de l'artiste, tous les aspects de la production du bien marqué, c'est-à-dire la production matérielle de l'objet et cette sorte de promotion ontolo gique que lui fait subir l'acte de "création" (11). Cette épreuve ne peut être surmontée, la plupart du temps, qu'au prix d'un partage entre plusieurs personnes des fonctions indivises du fondateur : d'un côté, le Prési dentdirecteur général, le plus souvent l'héritier du nom et/ou de l'entreprise (Mme Yves Lan vin, Raymond Barbas, beau-frère de Jean Patou, Robert Ricci, fils de Nina Ricci) ou un simple cadre appointé (Jacques Rouët chez Christian Dior) à qui incombe la charge de la gestion économique ; de l'autre, le "responsable de la création", titre qui réunit dans une magnifique alliance de mots le vocabulaire de la bureaucratie ra- tionnelle, c'est-à-dire de la délégation, et celui du charisme, toujours à lui-même son propre fonde ment (12). Ce créateur suppléant, sorte de vicaire du génie, doit, comme son titre l'indique, affronter les exigences antithétiques d'une position contradictoire.

de (11) conviction Courrèges le est parti celui de qui l'entreprise exprimo et totale assume : "Un avec produit, le plus c'est une création, mais aussi une technique et de la va

ponsable leur

ion.Je suis devenu manager pour être maftre de mon produit". (12) Cette structure organisationnelle n'a rien de commun

(sinon le fait, capital, de la dissociation des fonctions) avec celle "création de maisons artistique", plus laissant récentes à où un le responsable fondateur assure administrat la ifles questions de gestion (c'est le cas par exemple de

Guy Laroche,

Hubert d'Ornano pour P.D. G.).

ajoutée. d'un C'c3t produit, un il tout. faut Or contrôler pour Ctre l'outil totalement de fabricat res

de Saint-Laurent ou de Scherrer, qui a

Pïevre Bourdieu

20

Les "responsables de la création" ont toujours, comme le

l'inverse montre le des schéma, fondateurs un itinéraire de maison) compliqué : ainsi Marc et rétrograde Bohan, venu (à de chez Piguet, retourne dans des maisons plus anciennes, comme Molyneux et Patou, avant d'entrer chez Dior en 1958 ;

il en va de même de Gérard Pipart,

vers la fabrication d'objets matériels mais, comme le montre bien la stratégie des couturiers qui vendent leurs "créations" (sous forme de licence) sans produire eux-mêmes des objets, vers la production du pouvoir quasi -magique, imparti à un homme singulier, de pro

duire

les produit ou, mieux,

simple imposition de la "griffe", comme acte symboli quede marquage, à des objets quelconques qu'il n'a pas lui-même fabriqués.

"Comment peut-on remplacer Chanel ?" , cela doit s'en

styliste qui entre chez

Ricci en 1962 ou de Michel Goma chez Patou ou de Jean-

François Crahay chez Lanvin .

des objets

qui sont rares

par le seul fait qu'il

de conférer la rareté par la

Ces exigences peuvent s'avérer, à la limite., intenables, lorsque le "créateur" doit à la fois "créer", c'est-à- dire affirmer l'unicité insubstituable de sa manière, et entrer dans l'unicité non moins irremplaçable du "créa teur" par définition irremplaçable qu'il est chargé de remplacer : "II y a trois mois Gaston Berthelot, nommé du jour au lendemain responsable artistique de la maison Chanel -en janvier 1971, à la mort de Made

moiselle

cation officielle ? Pas d'explication : son contrat n'a pas été renouvelé. Murmure officieux : il n'a pas su s'imposer. Il faut dire que la discrétion naturelle de

Gaston Berthelot (

sa direction : pas d'interview, pas de mise en avant, pas de vent. Et par les commentaires de son équipe devant chacune de ses propositions. Le modèle était-il

conforme, fidèle, respectueux ? 'Pas besoin d'un mod

éliste

recommence

poche changée : 'Jamais Mademoiselle n'aurait toléré

ça'

C'est ici que la comparaison avec les stratégies qui sont mises en oeuvre en d'autres champs pour assurer la perpétuation d'un pouvoir charismatique peut produire tous ses effets. Sur fond des homologies, se détachent les différences qui conduisent directement à la spécifi citéde chacun des champs en même temps qu'elles per mettent de donner sa pleine force heuristique à la ques tion des invariants : le plus significatif est que l'on puisse ici accepter le principe de la suppléance du "créateur", -chose impensable dans le champ artistique où l'on entend perpétuer le "message" mais non rempla cercelui qui l'a produit. Si le champ intellectuel refuse

tendre

marqué du signe de la rareté par la signature- sans Chanel -individu biologique, seul habilité à signer Chanel les produits Chanel. Comment faire des produits

Chanel qui ne soient ni des copies ni des faux , comme

on dit en peinture

l'on entend faire sans Chanel ce que seule Chanel était

autorisée à faire,

simple travail de suppléant, capable de reproduire des produits conformes aux canons "créés" par le "créa teur" mais une opération quasi-magique, manifestée par

la signature, qui, par définition, ne peut être opérée qu'en première personne. Faire appel à un autre "créa teur" pour sauver le capital, c'est s'exposer à le perdre

en tout cas : qu'il

nalité" ou qu'il se soumette, dans les deux cas,

est perdu c'est le droit à la signature "créatrice".

: comment faire du Chanel -objet symbolique,

? Il n'y a problème que parce que

c'est-à-dire des Chañéis : non un

- a été non moins rapidement remercié. Expli

pour cela,

'.

" (13).

)

a été fortement encouragée par

on prend les vieux tailleurs et on Mais devant une jupe nouvelle ou une

affirme, comme on dit,

sa "person

ce qui

Le

"créateur" suppléant ne pourra remplir sa fonction de

créateur de rareté et de valeur que s'il se crée comme créateur de rareté et de valeur, c'est-à-dire comme doté de valeur en tant que personne -et pas seulement en tant que suppléant ou délégué. Mais, ce faisant, il

renonce au capital qui est attaché à une personne,

le style propre de ses "créations" (le "style sport"), et

à un personnage,

produire ou à perpétuer la foi dans son pouvoir créa teur. C'est cette contradiction que fait surgir Ramon

Esparza, successeur de Gaston Berthelot à la succes

sionde Chanel, lorsqu'il exige les pleins pouvoirs, "y

compris celui de parler si le coeur lui en dit".

avec

avec le style de vie qui contribue à

Parler,

le principe de la suppléance , sans doute parce que l'en c'est-à-dire exister en tant que personne et se donner

treprise

perpétuer, sinon la petite entreprise de production arti sanale, du moins le capital qu'elle a constitué et dont participent les "descendants légitimes" (la famille, les collaborateurs, les disciples) inspire toutes sortes de stratégies, depuis la publication d'oeuvres posthumes

jusqu'à la création d'associations culturelles (les Amis

de

perpétuation du charisme, parce que la méthode - aurait-elle été inventée ou améliorée par un seul - devient un instrument collectif capable de fonctionner indépendamment de celui qui l'a produit. Dans le cas de la haute couture, la question se pose en des termes très originaux parce que tout l'appareil de production et de circulation est orienté spécifiquement non pas

s'y réduit à l'écrivain lui-même,

le souci de

).

Le champ scientifique ignore l'antinomie de la

(13) Cl. Berthod, "Mais comment peut-on remplacer Chanel ?'| Elle, 23 juillet 1973.

les moyens de se faire un personnage,

de,des mots, des manies, bref tout ce qui faisait

Chanel,

emander

même que les journalistes, qui avaient contribué à la

production de la croyance collective, décrivent rétros

pectivement

avec une légen

le charisme de Chanel, et qui force à se d comment on pourra remplacer Chanel. Cela

avec un objectivisme réducteur :

magie. "Privé Au de sa fend vedette, toutes le ces décor laques a d'ailleurs noir et or, perdu c'était toute un sa peu sinistre, et ces biches en bronze -dignes du Petit Palais -

juste Chanel le détestait deuil éclatant les chiens. du bonheur Nous refermons d'avoir des la chiens. porte à Mais clé, rejetés dans le célèbre escalier er. miroirs . Galerie des Gla ces cent et , assise Salle du sur Trône, une marche c'est là , casquée que Chanel, de son multipliée éternel canot par ier, guettait, les jours de présentation, les absences et les manquements. -usée -, les fidèles A ses en pieds, grand éparpillés uniforme sur -tweeds la moquette crémeux beige et

boutons dorés- applaudissaient sans faiblesse. (

moiselle, enfermée depuis vingt ans dans un monologue, où explosaient en bulles à la surface, vacheries et formules

).

Made

21

„ .-s corees, sou< -.'i.rs. Mandant Mademoiselle que s'écoulait, ne supportait en dessous, pas le les lent interrupt fleuve ions .;. La religion du petit tailleur. Avec ses rites :

r

1111 r< b en larmes. Ses miracles: pour la première fols on

,x

••

c3 déchirées trois fois, ciseaux sacrificateurs, pre-

ai

porter un costume dix ans de suite sans être dêmo-

Et qui un faisait évangile la mode, : 'II faut avait toujours décidé

',

etc.". n suffira de citer

Esparza adresse aux

serai pas dans

• 'arrêter . , puisque le temps. Chanel,

Je deteste les femmes qui

enfin les premiers mots que Ramon

journalistes : "Non, mardi prochain, je ne

l'escalier. D'ailleurs, je ne veux y voir personne. La tra

dition

maison, pas pour reprendre un rflle"(14).

Cest la rareté du producteur (c'est-à-dire la rareté

de la position qu'il occupe dans un champ) qui fait la

rareté du produit. Comment expliquer, sinon par la

foi dans la magie de la signature,

gique - qui se marque économiquement - entre la repli -

qijCj signée du maftre lui-même (ce multiple avant la lettre) et la copie ou le faux ? On sait l'effet qu'un simple changement d'attribution peut exercer sur la va leur économique et symbolique d'un tableau. C'est dire

en passant que le pouvoir de transmutation n'appartient pas au seul producteur des oeuvres (et que celui-ci ne

le tient pas de lui-même) : le

champ artistique sont le lieu de luttes incessantes à propos des oeuvres du présent et du passé qui ont pour enjeu le bouleversement de la hiérarchie des produc teurscorrespondants et du même coup la hausse des "actions culturelles" de ceux qui ont investi (au double sens) dans leurs oeuvres .

Rien ne montre mieux que ios stratégies de commercial isationde la "griffe" combien il est vain de chercher dans la seule rareté de l'objet symbolique, dans son

"unicité",

réside fondamentalement dans la rareté du producteur. C'est en produisant la rareté du producteur que le

? On m'a engagé chez Chanel pour faire marcher la

la différence ontolo

champ intellectuel et le

le principe de la valeur de cet objet,

qui

champ de production symbolique produit la rareté du produit : le pouvoir magique du "créateur", c'est le capital d'autorité attaché à une position qui ne peut agir que s'il est mobilisé par une personne autorisée ou mieux s'il est identifié à une personne, à son charisme,

et garanti par sa signature.

n'est pas l'individu biologique Dior, ni la maison Dior, mais le capital de la maison Dior agissant sous les

espèces d'un individu singulier qui ne. peut être que Dior.

Ce qui fait du Dior,

ce

L'imposition de valeur

II faut se garder de voir dans ces analyses une façon

de restaurer sous d'autres mots la foi dans le pouvoir charismatique du "créateur" : celui-ci ne fait que mobil iser, à des degrés différents et par des stratégies dif-

(14) Cl.

Berthod, loc

^it.

férentes, l'énergie de transmutation symbolique (c'est- à-dire l'autorité ou la légitimité spécifique) qui est im

manente

champ la produit et la reproduit par sa structure et son fonctionnement mêmes. Toute théorie économique

de la production de biens symboliques est fausse qui ne prend en compte que les coûts de fabrication des objets considérés dans leur matérialité. Ce qui vaut pour une Eau de Cologne de Monoprix ne vaut pas pour un par

fum de Chanel.

Lors même que le parfum de Chanel ne

serait qu'une eau de Cologne de Monoprix sur laquelle on aurait appliqué la griffe de Chanel. Produire un par

fum portant la griffe de Chanel c'est fabriquer ou sé

lectionner

duire

rien changer à la nature matérielle du produit, le trans mue en bien de luxe, transformant du même coup sa valeur économique et symbolique .

au champ dans son ensemble parce que le

un produit fabriqué, mais c'est aussi pro les conditions de l'efficacité de la griffe qui, sans

publicité "Moyennant indirecte une redevance, faite autour le fabricant du nom. utilise Ce système la griffe permet et la de vendre un peu de tout. Du rêve, du vent parfois, et des produits importante. dans Il lesquels est évident la part que de lorsque création Dior est met plus sa ou griffe moins sur des bas, Bon apport réel est minime, c'est le nom que l'on monnaye. rure par exemple, Alors que le dans studio son de secteur création de a prêt-à-porter mis au point four des modèles, sélectionné des pelleteries. Ces produits sont por

teurs,

tétechnique réelle. Quel apport créatif y a-t-il dans un par

de fum la de bouteille grand couturier et l'emballage. ? Aucun, Le sinon reste peut-être a été fait la par forme des spécialistes de l'industrie des parfums" (Dépêche -Mode, mars 1974). "Un costume Pierre Cardin par exemple coû

tera

»ans quédans la petite les mômes griffe qui ateliers, change avec tout" les (Journaliste mêmes tissus, de mode, mais interview, avril 1974).

L'opération de production est bien, en ce cas, une opé

ration

une transformation matérielle. L'idéologie charismatique

de la "création" est une erreur bien fondée,

religion selon Durkheim. Le couturier ne fait pas autre chose que le peintre qui constitue un objet quelconque en oeuvre d'art par le fait d'y apposer sa signature. le fait seulement de manière plus voyante, parce que

la structure spécifique de la division du travail l'y au

torise.

la moindre légitimité de son "art" le somme de répon dreà des questions que la haute légitimité de la pein ture rend impensables : "Je ne suis pas un commerç ant,disait Esterel. Mon rôle est de créer et de faire parler de mes créations".

Parmi les stratégies qui s'offrent aux couturiers (cf. le diagramme présentant la relation entre le nombre d'em

en plus de la griffe, d'un certain style et d'une quali

20 % de plus au minimum qu'un môme costume fabri

de transsubstantiation symbolique, irréductible à

comme la

Il

Et il le dit de manière plus ouverte parce que

ployés

logique de l'économie spécifique du champ de la mode est, au moins à court terme, celle que choisissent la plupart des "novateurs" (à l'exception de Courrèges, résolument orienté vers l'entreprise intégrée) et qui consiste à faire le nom -par les relations publiques - et à le vendre . "Chez Féraud , la Société fonctionne comme un véritable studio de création et un bureau de relations publiques" (Dépé*che-Modc, mars 1974). "La

et le chiffre d'affaires), la plus conforme à la

Pierre Bourdieu

22

griffe Cardin est vendue sur des produits de plus en

plus diversifiés puisqu'ils touchent l'esthétique indus

(Dépêche-Mode, mars 1974). Cardin crée des

trielle"

assiettes pour Limoges, dessine des intérieurs de voi

ture pour la Général Motors,

finance "l'Espace Cardin". La situation de l'entre prise de Courrèges, qui, toujours secouée par des crises financières, marche en quelque sorte par à-

coups

années difficiles, elle connaît à nouveau une période difficile au printemps 1969 et prend un nouveau départ en 1970 avec le lancement de la ligne "Hyperbole" et,

en 1971, la production d'accessoires), semble confi rmera contrario que, au moins pour les entreprises ascendantes, la stratégie consistant à réduire la pro

duction

produit des disques et

(après le boom de 1965, venant après quatre

à son aspect symbolique est la plus conforme

à la logique spécifique du champ (15) .

200ft 1 - ^COURREGES

DIOR

Illustration non autorisée à la diffusion

100

200 ,

600

chiffre d affaires en millions

Le relation entre le chiffre d'affaires et la taille des entreprises de haute couture (Source : Dépêche-Mode)

(15) système C'ouri"èges de production indique lui-même dans la brochure les inconvénients ronéotypée de que son dis

tribuent

saisonnier de la fabrication fait que les ateliers sont sans

coûte travail cher pendant à l'entreprise plus d'un mois ; les (deux besoins fois en par fonds an), de ce roule qui préfinancement ment sont très des importants, saisons à l'entreprise venir, en misant devant assurer tout sur le un seul volontairement produit, ce les qui commandes incline, contradictoirement, pour être sûr de pouvoir à brider les tenir.

ses services de relations publiques : le caractère

La stratégie des Cardin, Féraud ou Lapidus qui, par le système des licences(ou des licenciés), cèdent à des sociétés la responsabilité de la fabrication et de

l'exploitation commerciale de leurs "créations", moyenn antune redevance de 5 % sur le chiffre d'affaires, n'est pas si diffférente de celle de l'écrivain qui confie à l'éditeur la charge de la fabrication et de la commerc

ialisation

moyennant le versement des droits d'auteur.

sépare la fabrication du bien matériel de la

(caractéristique, sauf exceptions, de la

constitutive de tout travail humain ; fabriquer

L'analyse réelle, inscrite dans la division du travail

qui, ici,

production du bien symbolique, c'est-à-dire de la trans substantiation, ouvre la voie à une analyse des opéra tions constitutives de l'alchimie symbolique que l'indi

fférenciation

production picturale) tend à interdire, favorisant ainsi l'illusion charismatique : concevoir les produits, pro duire des "idées" ; des "modèles" -opération non spé

cifique,

le produit ; imposer une marque sur le produit ("griffe" du couturier, nom de l'éditeur ou de la maison d'édi tion, signature du peintre, de l'écrivain ou du musicien, préface signée d'un nom illustre, etc.) et, par là, le constituer comme rare, digne d'être recherché, consa cré,sacré, légitime, opération qui caractérise en pro pre la production des biens symboliques ; enfin, divul guer et commercialiser le produit aussi largement que possible.

Si Timposition de la "griffe", cas particulier de prise de possession symbolique par le marquage (de Bezeich nungau sens de Hegel), transforme de manière quasi magique le statut de l'objet marqué, c'est qu'elle n'est que la manifestation sensible -comme la signa ture du peintre- d'un transfert de valeur symbolique. L'imposition de la "griffe" réalise, mais par des voies radicalement opposées, les fins que poursuit la publi cité : mais tandis que la publicité vend la mèche, se donne pour ce qu'elle est, c'est-à-dire pour une opé ration intéressée de faire valoir, contredisant ainsi dans les moyens qu'elle emploie les fins qu'elle pours uit, l'imposition arbitraire et intéressée de valeur que réalise le couturier ne peut s'affirmer ouverte mentsans se détruire ; en tant que violence symboliq ue,elle ne peut s'accomplir qu'en se faisant méconn aître comme telle, au nom de la foi ou de la con

fiance

spécifique qu'il détient. Situé en une position intermé diaireentre le champ artistique et le champ économi quedu point de vue de la rigueur de la censure impo sée à la manifestation des intérêts et en particulier des intérêts économiques, le champ de la mode livre, avec une transparence particulière, certains des mé canismes caractéristiques d'une économie dans laquelle les intérêts ne peuvent se satisfaire qu'à la condition de se dissimuler dans et par les stratégies mêmes qui visent à les satisfaire : les stratégies économiques du champ artistique sont trop parfaites, c'est-à-dire trop parfaitement symboliques, donc trop bien protégées par l'effet même de sacralisation qu'elles produisent pour qu'on puisse espérer y saisir directement et complète mentles lois de l'économie des échanges symboliques ; en outre, ces échanges hautement euphémisés visent à

qu'inspire celui qui l'exerce, ou de l'autorité

satisfaire des intérêts si radicalement sublimés et si

pro to dément méconnaissables, que l'objectivation est vouée à apparaître comme un sacrilège grossier aux yeux mômes de ceux qui tirent quelques profits symbol iques du dévoilement partiel, donc polémique ou cy-

-.irjuc , des

Un c valoir qui ont cours dans le champ économique,

- , cTLiit-il môme des techniques de relations publiques,

m.,.

"lois du milieu".

Quant aux stratégies de

l.ssimulée8 que celles de la publicité, elles ren-

"création" de l'artiste, qui décourage l'analyse

¡.pelle

que la révérence, et la fabrication publici-

en

ir-.cni plus sur les intérêts et les fonctions des stra-

vmboliques que sur leur logique spécifique. En-

<h,i

j- ".'

*ivv ne "marques" qui se donne pour ce qu'elle est, /imposition de la "griffe" représente un cas exemplaire

'!''ih:h,mie sociale, opération de transsubstantiation qui,

sans rien changer de la nature physique du produit, modifie radicalement la qualité sociale .

S'il est un cas où l'on fait des choses avec des mots, comme dans la magie, mieux même que dans la mag ie (si tant est que le magicien fasse jamais autre chose que vendre avec des mots l'idée qu'il fait quel

que chose avec des mots), c'est bien dans l'univers de

la mode. La "griffe", simple

duit"

'mot collé sur un pro

avec la

(Elle,

3 janvier 1972),

est sans doute,

signature du peintre consacré , un dos mots les plus puissants économiquement et symboliquement parmi ceux qui ont cours aujourd'hui. Mais le pouvoir de la "griffe" n'est pas plus dans la "griffe" que le pouvoir de la signature du peintre dans la signature ; il n'est même pas dans l'ensemble des discours qui célèbrent la "création", le "créateur" et ses "créations" et qui contribuent d'autant plus efficacement à faire valoir les produits loués qu'ils paraissent constater la valeur alors qu'ils travaillent à la produire.

En écartant d'emblée, au nom du droit à l'autonomisation mé

thodologique,

dans le processus de production des biens de mode, la "lec

ture"

d'une Seuil, transposition 1967) se condamne forcée a des osciller modèles entre linguistiques le formalisme et l'intui- tionnisme d'analyses quasi-phénoménologiques qui ne font que reproduire (par exemple sous sur d'autres la "loi formes de la mode" les représentations et sur les rapports indigènes de

la mode et du temps, pp. 270-274). Quand le voile des s ignes laisse transparaître l'évidence de l'action des agents charges e, on se de débarrasse la production de et la de question la circulation de leurs des fonctions biens de en mod les

renvoyant à l'économie : "Pourquoi la Mode parle-t-elle si

abondamment 1' objet et son le usager vêtement? un tel Pourquoi luxe de interpose-t-elle paroles (sane compter entre les images), un tel réseau de sens? La raison en est, on le sait, d'ordre instance économique" extérieure à (p. la Mode 9); "II : y c'est a derrière le fashinn-group cette Loi et une ses 'raisons' économiques, mais on reste ici au niveau d'une ana

lyse

la question de la fonction du discours de mode

súmiologique (R. Barthes, Système de la mode, Paris,

immanente du système"(p. 271, n. 1). Les "raisonö" de

question l'analyse mGme immanente de la conduisent "rüieoii" spécifique ainsi à liquider du système d'emblée de pro la duction des biens de mode, qui contient la vérité du "système de la mode", c'est-à-dire du discours de mode : "L'origine

commerciale de notre imaginaire collectif (soumis partout à

tère la mode, pour bien personne" au-delà (p. du 9). vOtemcnt) La dénonciation ne peut préjudicielle donc faire de des mys mecanismos sans charme ni mystère de la production et de

23

la circulation des biens et des discours de mode, permet d'en renvoyer l'analyse à des sciences ancillaires, comme l'écono mieet la sociologie ("Comme 11 ne s'agit pas ici d'établir une

matives sociologie : il de n'y la Mode, aurait cependant ces Indications aucune sont difficulté purement de méthode approxi

à

de",

à

mode" de mots (16). complaisant, Et Roland pour Barthes une a "économie parfaitement du système raison de de rap la peler que le "métalangage" de l'analyste est lui-môme Justicia

bled'une analyse et ainsi a l'infini (spécialement pp. 292-293):

faute d'avoir constitué son objet dans sa vérité, c'est-à-dire dans de ne sa fait fonction qu'apporter de célébration, une contribution l'analyste supplémentaire du discours au de dis mo

de dont celebration il n'est séparé de la mode que par qui, la comme moindre la légitimité critique litt de

son objet, participe au culte des biens de luxe et, par là, à la production de leur valeur lndissociablement économique et symbolique.

Une analyse de type austinien aurait au moins le mérite de

subordonner la question des propriétés rhétoriques du discours

à

c'est faire, trad. G.

Things with Words, Oxford, Oxford University Press, 1962).

être Cependant respectées remuneration pour qu'opère positiviste la magie des formes du me'. qui - le doivent bon agent,

le bon moment, la bonne manière, le bon endroit,

dissimule que le principe de l'efficacité de l'opération rituelle

ne doit pas Être cherché dans le formalisme magique, c'est- à-dire dans le rituel lui-même, mais dans les conditions so

ciales

définir sociologiquement le niveau de chaque Journal de mo

p.

247).

On peut alors se livrer en toute impeccabilité

une analyse rigoureusement Interne qui se donne par un Jeu

cours éraire

la question de son efficacité (cf. J. L. Austin, Quand dire,

Lane, Paris, Seuil, 1970, How to do

etc. -

qui produisent la foi dans le rituel (et dont le forma lisme n'est qu'un aspect mineur).

La méconnaissance collective

Le pouvoir des mots ne réside pas dans les mots mais dans les conditions qui donnent pouvoir aux mots en produisant la croyance collective, c'est-à-

dire la méconnaissance collective de l'arbitraire de la création de valeur qui s'accomplit à travers un usage déterminé des mots. L'imposition de valeur que symbolise la "griffe" est un cas particulier de toutes les opérations de transfert de capital symbolique (pré

faces

débutant, sigle d'une maison d'édition prestigieuse, etc.) par lesquelles un agent ou, plus exactement, une institution agissant par l'intermédiaire d'un agent dû ment mandaté, investissent de valeur un produit. C'est dans la structure même du champ ou, ce qui revient au même, dans les lois qui commandent l'accumulat iondu capital symbolique et sa circulation, et non dans telle ou telle instance ou dans tel agent particu-

écrites par un auteur célèbre pour un livre de

ges (16) structuralo-marxlstes Qui fera la sémiologie ("Pour et surtout une critique la sociologie de l'économie des usa politique du 8igne")ou freudo -marxistes ("Economie libidinale") ou de structuralo-freudo-marxistcs Jacques Monory à l'intelligence ("Contribution de l'économie des politique tableaux

libidinale du capitalisme dans son rapport avec le dispositif pictural, et inversement") du mot "économie" ?

Fievve. Bourdieu

24

lier ou même dans une combinaison de facteurs sin

guliers

sident

ciale

"Ce n'est qu'à Paris que se trouvent réunies toutes les con ditions du lancement d'une nouvelle mode : la présence aux collections de huit cent journalistes en quête d'informations quotidiennes, synthèse photographique les revues un spécialisées mois après, qui enfin en présenteront les acheteurs la

(agents, instruments, circonstances) que ré les conditions de possibilité de l'alchimie so et de la transsubstantiation qu'elle réalise.

professionnels dont les dollars, les livres ou les francs

parfois permettront téméraires de concrétiser ou au contraire pour les trop femmes timorées" ces idées (N. Mont- jugées Servan, La haute couture parisienne, laboratoire internatio nalde "La mode la mode, ne devient Documentation véritablement française, ce qu'elle 12 est juillet que 1967). grâce

au journalisme. Voulez-vous me dire comment présenter des

robes si elles ne sont pas passées, d'abord, par le stade de

l'image ?" (P. Cardin, in Claude Cêzan, op

cit^, p. 125).

"Avec la collection, on obtient 350 pages dans les journaux couture" de mode. (Interview Il y a 600 du journalistes porte-parole qui de écrivent la Chambre sur la syndicale haute

ae la haute couture) . Le pouvoir du "créateur" n'est autre chose que la capacité de mobiliser l'énergie symbolique que pro duit l'ensemble des agents engagés dans le fonctio nnement du champ, journalistes objectivement chargés de faire valoir les opérations de faire valoir des "créateurs" (avec tout l'appareil de journaux et de

revues qui rend possible leur action), intermédiaires et clients d'avance convertis, autres "créateurs" en

fin

rment la valeur de l'enjeu de la concurrence. Il n'en va pas autrement dans le cas de la peinture. L'impos itionarbitraire de valeur -qui, jusqu'à une époque récente, se trouvait confondue avec l'opération de pro duction d'un objet insubstituable , marque d'une compét ence exclusive (17) -, tend à apparaître au grand jour, quand elle n'est pas ostentatoirement affirmée par

l'acte pictural, depuis qu'une fraction de peintres re fuse d'identifier le rôle de l'artiste à celui de l'artifex défini fondamentalement par sa capacité technique. Dès

lors,

ture,

qui,

dans et par leur concurrence même,

affi

il apparaft que ce qui fait la valeur de la. pein ce n'est pas (ou pas seulement) le producteur

d'un objet unique, c'est aussi le détenteur d'un capital

d'autorité spécifique, donc le champ dans son ensemble, avec les critiques, les directeurs de galeries, les au tres peintres, consacrés ou ratés, bref, l'appareil tout entier qui produit cette forme spécifique de capital symbolique en produisant la croyance (comme mécon

naissance

collective) dans les effets d'une forme parti d'alchimie sociale (18).

culière

(17) Autre différence, dans la mode, le moment de la fabri

cation

ne peuvent pas être séparés par un intervalle de temps assez grand pour occulter la relation entre la production et le mar ché à l'époque qui contribue moderne) à donner son apparence à la production de finalité picturale sans fin (au ou, moins

plus simplement, de désintéressement.

et le moment de la commercialisation ne sont pas et

Dans la production de biens symboliques, les institu tionsapparemment chargées de la circulation font partie intégrante de l'appareil de production, qui doit produire et le produit et la croyance dans la valeur de son propre produit. On n'aurait pas idée de séparer la production d'indulgences ou d'exorcismes de l'appa reilde production de la demande qu'elle suppose. Il en va de même de toutes les formes de production de biens symboliques, comme cela se voit clairement

lorsque, dans le cas de la poésie par exemple,

appareil est en crise. Le travail de fabrication propre mentdit n'est rien sans le travail collectif de product ionde la valeur du produit et de l'intérêt pour le pro duit, c'est-à-dire sans la collusion objective des inté

rêts

occupent dans un champ orienté vers la production et

la circulation de ce produit, peuvent avoir à faire cir

culer

ainsi symboliquement, à dévaloriser les produits concurr ents, c'est-à-dire célébrés par des concurrents, et ainsi de suite. Préfaces et introductions, études et commentaires, "lectures" et critiques, débats sur la critique et combats pour la "lecture", toutes ces stra

tégies

leur

à

que des agents, en raison de la position qu'ils

cet

ce produit,

à le célébrer et à se l'approprier

hautement euphémisées visant à imposer la va d'un produit particulier sont autant de contributions

la constitution de la valeur générique d'une classe

particulière de produits ou, ce qui revient au même, à la production d'un marché pour ces produits.

Il suffira d'un exemple, rencontré par hasard, mais

où se voit bien,

des stratégies -un peu grossières encore, bien qu'elles

en raison de la nature du produit et

représentent sans doute un sommet des relations publi ques -, la forme spécifique de la division du travail de célébration : "Préfacé par André Chastel, 1' 'Intimité du parfum', d'Odile Moreno, René Bourdon et Edmond Roudnitska, est un travail d'équipe dont les premiers éléments ont été rassemblés pour le rapport de fin d'études universitaires d'Odile Moreno. René Bourdon , est chargé d'importantes fonctions dans une des pre mières parfumeries françaises ; Edmond Roudnitska est 'compositeur' de parfums" (Nathalie Mont-Servan,

Le Monde, rubrique mode,

3 août 1974).

Si l'on ajoute

que L'intimité du parfum , offert à 38 francs en édition ordinaire et à 120 francs en édition de luxe, est prédis posé à jouer le rôle de "cadeau d'affaires", et que

l'article qui lui est consacré dans Le Monde côtoie une annonce pour une "Eau de Guerlain", on saisit la "for me élémentaire" d'une entreprise nécessairement collec-

l'échec (18) L'attention fait oublier aux conditions les conditions différentielles plus générales du succès du fonctio ou de nnement du champ dans lequel se définissent échecs et succès. On seule oublie existence, par exemple c'est-à-dire que le par peintre la relation raté contribue, objective par qui sa l'unit ter le au système peintre des consacré différences ou au qui peintre fait la maudit, valeur à artistique faire exis et

fonde la foi dans cette valeur ou qui contribue,

à

artistique.

si l'on veut,

constituer le champ de tensions où 3 'engendre le capital

tive de célébration : un travail "universitaire ", pour l'effet de neutralisation académique, un professeur au Collège de France, grand prêtre de la célébration du

euH.o de l'art légitime, pour l'effet de canonisation académique et de neutralisation esthétique, le "compos iteur" de parfums (les guillemets sont dans l'original) pour la caution de désintéressement artistique que le "créateur" seul peut apporter au plaidoyer, un peu

voyant,

du PDG en faveur de la "qualité française" et

ir l'entreprise d'intérêt général"qu'il anime.

Ci voit là,

célébration que réside le principe même de la struc

ture et, inséparablement, de la fonction, du discours

de

ou la critique littéraire sont autant de cas particuliers,

séparés seulement par le degré de dissimulation de la

en passant, que c'est dans l'appareil de

célébration, dont le discours de mode, la publicité

25

fonction. Toutes ces formes de discours ont en com

mun de décrire et de prescrire à la fois,

sous l'apparence de décrire, d'énoncer des prescript

de prescrire

de

;

ionsqui prennent la forme de la description ("la mode

sera -ou est- à

; on note la réapparition

la mode du X s'affirme"). Ces exemples, empruntés à Roland Barthe s, s'analysent bien comme il le fait :

"Cette sagesse de la mode implique une confusion auda

cieuse

ce qui va survenir : on enregistre une mode dans le

moment même où on l'annonce, dans le moment même

entre le passé et l'avenir, ce qu'on a décidé et

le discours de mode

où on la prescrit" (19). Ainsi,

réalise parfaitement la forme de renonciation performat ive,comme dit Austin, désignant par là inséparable mentla spécificité stylistique de ce discours et ses effets sociaux. L'alchimie sociale ne réussit aussi com plètement que parce que la vérité du système échappe

«L'INTIMITÉ DU PARFUM

PRÉFACÉd'OdileI' « IntimitéMoreno,par duAndréparfumRenéChastel,»Bour(1), don travail éléments et Edmond d'équipe ont été Roudnitska, dont rassemblés les premiers est pour un le itaires donest tions rapport dans d'Odile chargé de une fin Moreno. d'importantes des d'études premières René univers Bour fonc parfumeries Roudnitska parfums. est françaises; « compositeur Edmond » de

portant

le titrt de cet ouvrage,

qu'à son de parfum. passage sa distillation ultérieur Mais nous en en essences composant ne parve et nonspas à creer une « liaison

étroite et familière

persiste à « préserver sa vie i

ntime

ment la peau plutôt que les vête

pective. ments,

Roudnitska plaident en faveur de

la qualité française

éclairé maintenir. et exigeant, Le goût du se Français, révèle, en si

effet, un stimulateur de créativité,

et

celle qu'un qui la qui bouquet protège le porte éphémère, des une agressions sorte donne d'aura pol à

luantes

automatisé. Le public potentiel,

infiniment masculin ou plus féminin, important pourrait qu'il être ne

l'est à

mieux informé.

solitaires du Les soutien compositeurs et de travailleurs, leur public de ont pour senteurs, besoin faire face aux services commerciaux des

Les la

auteurs menaces font qui clairement pèsent sur ressortir la création les

course au chiffre d'affaires.

avec René une Bourdon pointe et de Edmond pros

qui doit

se

».

Le sujet

rien académique,

leçon de « forme olfactive » qu'il

nous donne, dans le cheminement

très tôt, parait

du parfum qui,

».

L'intérêt de ce livre, un

la

réside dans

le parfum, à peine plus onéreux

et de la dureté de ce monde

l'heure actuelle s'il était

maisons de parfumerie dans

< des

bouffées

d'air

échapper à son compositeur pour

vivre sa vie propre, comme toutes

les œuvres d'imagination.

compositeurs seulement A travers de ces ou ne pages, pas < nez connaître on » regrette qui, ces de Grosse à Paris, composent ces mé

langes

choisir en fonction de notre personn

Si

im

pour qui veut apprendre à

paradoxal, connaître lement.Certes, le ce parfum, n'est on le que définit, peut superficiel paraître on en cerne les contours, mais, comme

le

On il

nous la cueillette montre son et le évolution ramassage, depuis à

Grasse, de plonts de violettes,

magiques que nous devrions

ten

reste « intérieur et « secret ».

»,

mentionne le

Robert

alité. Odile Moreno analyse les

dances

d'achat des jeunes qui se parfu-

actuelles et les motivations

Illustration non autorisée à la diffusion

de présager poindre, nouveaux une l'élaboration produits évolution et de qu'on nous parfums font sent

qui

soient

frais », un retour à la nature, en dons. sensorielle harmonie avec » vers cette laquelle « civilisation nous ten

Un conseil pratique : avant

faites-le d'acheter en ceHulose vaporiser un et nouveau voyez sur un comment parfum, mouchoir il

se

comporte chez vous. NATHALIE MONT-SERVAN.

LA DIVISION DU TRAVAILDE CELEBRATION

38 P.

semble

un bouquet

frais, traité pour ne pas tacher la

peau

aplatie m cercle d'un

de vague,

doré, à vis.

A

est nouvelle : le flacon en amphore

le mouvement bouchon

présentation

120(1)F Olivieren éditionPerrln.de éditeur,luxe.

L'« le« EAU senteurs DE GUERLAIN de 1« Provence » ras

en plein

au

midi, dans

soleil.

Sa

repris sur

Existe en deux taille«.

partir de 45 F.

(19) R. Barthes, 02. cit., p.

273.

Pierre Bourdieu

26

à ceux-là mêmes qui participent à son fonctionnement, donc à la production de l'énergie sociale que 1'cnoncia- tion performative mobilise : du fait qu'il est exclu qu'aucun des agents qui contribuent au fonctionnement du champ puisse appréhender ce champ en tant que tel, et du même coup saisir le fondement réel des pouvoirs qu'il contribue à produire ou qu'il utilise, le système et les effets du système ne se donnent jamais dans leur vérité, à ceux-là mêmes qui en bénéficient le plus d

irectement,

et fût-ce de la manière en apparence la

; c'est le

système en tant que

tel qui,

plus cynique

parce qu'il est voué à l'appréhension partielle, produit la méconnaissance de la vérité du système et de ses effets. C'est ainsi que l'imposition arbitraire de va

leur

peut prendre aux yeux mômes de ceux qui contri

buent le plus directement à son effectuation, couturiers

ou journalistes de mode, artistes et critiques,

cateurs mystifiés, l'apparence d'un constat de la va leur : le discours performatif des journalistes de mode est la manifestation la plus parfaite de la logique d'un système de production qui, pour produire la valeur de

son produit, doit produire, chez les producteurs eux- mêmes, la méconnaissance des mécanismes de pro duction. Après la révolution française, observe Marx, les aris tocrates dont tout le capital incorporé consistait en un art de vivre désormais dépourvu de marché , devinrent

les maîtres à danser de l'Europe.

tistique

par l'imposition de la croyance dans sa propre légit imité et dans la valeur ultime de son produit, qui fait l'artiste en tant que détenteur légitime du monopole

des opérations de transsubstantiation. La crise du mar ché des biens symboliques revêt la forme d'une crise

C'est le champ ar

et le marché actuel et potentiel qu'il produit

Roland Barthes

le match

Chanel, dit-on, retient la mode au

comble

de l'ordre

classique : la raison, le naturel, la

permanence, le goût de plaire, non d'étonner ; on aime bien Chanel au

de

bord de la barbarie et la

toutes les valeurs

Chanel

elle

marges de

culture mondaine.

Que peut-on opposer d'extrême au

classicisme

Courrèges habille, dit-on, les fem mes de l'an 2000 qui sont déjà les petites filles d'aujourd'hui. Mélang eant, comme dans toute légende, le caractère de la personne et le

style des «.'uvres, on gratifie Courrèges

Cocteau

«

Figaro

» où

les

occupe avec

la bonne

sinon

le

futurisme ?

Courrègespar un philosophearbitré

Si vous ouvriez aujourd'hui une

histoire de notre littérature, vous

Illustration non autorisée à la diffusion

devriez y trouver le nom d'un nou velauteur classique : Coco Chanel. Chanel n'écrit pas avec du papier et de l'encre (sauf à ses moments perdus) mais avec de l'étoffe, des formes et des couleurs ; cela n'em pêche pas qu'on lui prête commun

ément l'autorité et

d'un écrivain

élégante comme Racine, janséniste comme Pascal (qu'elle cite), phi

des qualités fabuleuses du novateur absolu : jeune, tempétueux, galva

nique, virulent, fou de sport (et du plus abrupt : le rugby), amateur de rythme (la présentation de sa col

lection

téméraire jusqu'à la contradiction, puisqu'il invente une robe du soir

qui

short) ;

et le sentiment — sans lesquels

n'est pas en France de bon héros —

sont en lui, dominés, et ne reparais sentdiscrètement qu'au coin de sa vie privée : il aime à se promener au bord de son gave natal, dessine comme un artisan et envoie la seule

robe noire de sa collection à mère, à Pau.

s'est faite au son du jerk),

le panache

siècle

:

du

grand

n'est pas une robe (mais un

la tradition,

le

bon sens

il

losophe

(qu'elle imite en donnant elle aussi au public des maximes), sensible comme Mme de Sévigné, frondeuse, enfin, comme la grande mademoiselle dont elle recueille le surnom et la fonction (voir ses récentes décla rations de guerre aux couturiers).

comme La Rochefoucauld

sa

27

de confiance ou,

cas de la mode comme dans le cas de l'église ou de

si l'on veut,

de croyance : dans le

l'université, on parle de crise lorsque cessent de fonc

tionner

ce qui revient au même,

lorsque les intérêts des agents dont dépend le fonctio nnement du système ne sont plus sauvegardés, donc re

produits, par le fonctionnement du système.

C'est une propriété très générale des champs que la compétition pour l'enjeu spécifique y dissimule la collusion objective à propos des principes mômes du jeu. Ainsi, comme l'observe Albert Hirschman, la concurrence entre marques tend à assurer une forme de stabilité par le changement : les victimes d'une marque (par exemple ceux qui ont acheté des "clous"

-lçmons_-) passent chez le concurrent à la recherche de produits inexistants ou impossibles et se trouvent ainsi détournés de la protestation contre l'entreprise responsable du produit et a fortiori contre le système de production. La concurrence entre partis politiques ou syndicats faussement opposés tend à exercer un effet analogue de détournement de l'énergie révolution naire(20). On sait de môme que la lutte qui oppose continûment les fractions de la classe dominante ne menace jamais véritablement la domination de cette

classe. Ainsi,

imité qui habite le

boliques

nom de laquelle elle est conduite : l'orthodoxie a be soin de l'hérésie parce que leur opposition implique la reconnaissance de l'inté '■-¥. de l'enjeu, reconnaissance méconnue, c'est-à-dire alarmée et niée à la fois dans l'opposition même, qui exclut la possibilité d'un véri table agnosticisme . Les conflits ultimes sur la lecture

les mécanismes qui produisaient la croyance

reproductrice du système ; ou,

la lutte pour le monopole de la légit

champ de production des biens sym

contribue au renforcement de la légitimité au

(20) A. Hirschman, Exit, Voice and Loyalty , Cambridge, Mass., Harvard University Press, 1970, pp. 26-28.

La « tradition » opposée à la « novation »

II y a cependant une contrepartie

au style

oubli du corps que l'on dirait tout

entier réfugié, absorbé dans la « dis

Ce

. depuis ses débuts quelque chose de nouveau est apparu, dans notre

tinction

n'est

de Chanel

:

un certain

» sociale du vêtement.

pas

la

faute de

Chanel

société, que les nouveaux couturiers

essayent de traduire, de coder

une nouvelle classe est née que n'avaient pas prévue les sociolo

gues: la jeunesse. Comme le corps

est son seul

disti

nguée» : simplement, elle est. Voyez la femme de Chanel : on peut situer son milieu, ses occupations, ses loi

sirs,

Courrèges : on ne se demande pas

:

n"a

bien, la jeunesse

vulgaire ou

«

pas

à

être

ses

voyages ; voyez

:

celle de

ce

quels sont ses revenus

jeune, nécessairement et suffisam

ment.

qu'elle fait, qui sont ses parents,

elle est

légitime de Racine, de Heidegger ou de Marx excluent la question de la légitimité de ces conflits en même temps que la question, vraiment incongrue, des condi tions sociales qui doivent être remplies pour qu'ils soient possibles. Ces luttes, apparemment sans merci,

Barthes entre Chanel et Racine

Lorsque la censure du champ scientifique disparaît, la vérité de l'analyse sémio- logique se manifeste au grand jour : c'est-à-dire à la fois sa participation à l'entreprise de célébration de la mode et l'affinité structurale, corrélative de l'homologie fonctionnelle, qui unit toutes les formes de discours de célébration. Les acquis de l'analyse strictement interne du discours de mode, langage technique qui, lorsqu'il est utilisé à l'usage du dehors, par les journalistes, devient un pur discours d'apparat contribuant à l'imposition de légitimité, ne sont pas d'un grand secours lorsqu'il s'agit de comprendre dans un cas particulier la logique des styles et de leur histoire : comme le montre le langage qu'emploie Courrôges par exemple pour caractériser inséparablement son style et la femme qu'il entend habiller, les oppositions qui séparent réellement les styles contemporains ou successifs s'analysent dans des taxinomies pratiques, infiniment plus simples et directement référées, de ce fait, à des styles de vie, c'est-à-dire à des fractions de classe et non, comme dans la sociologie spontanée du sémiologue, à des classes d'âge.

Pierre Bourdieu

28

sauvegardent l'essentiel, ne serait-ce que par la con

viction

bien faite pour s'imposer à des comparses d'avance convertis par le fonctionnement même d'un champ où sont placés, le plus souvent, tous leurs intérêts :

elles excluent cette sorte d'agnosticisme spécifique

qui est la condition d'une appréhension objective de la lutte, elle-même préalable à toute science objective de

son enjeu.

hérétique et la lecture orthodoxe de Racine forment couple et, bornant à l'avance l'univers des lectures possibles, excluent, par cet effet de clôture, la possi bilité de la critique sociologique de la critique et de

la littérature qui est la condition d'une véritable science de la littérature. De tels couples de positions épisté- mologiques antagonistes et complémentaires correspon dantà des oppositions sociales entre des adversaires complices s'observent dans tous les champs ; et dans tous les cas, la science de ce qui fait l'enjeu des luttes qui s'y déroulent a pour condition de possibilité la critique sociologique, entendue, par une généralisat ionde l'emploi kantien du mot critique, comme la science des conditions sociales de possibilité de ce jeu particulier et du même coup la science des limites qu'implique l'engagement nécessairement naif dans ce jeu. La participation aux intérêts qui sont constitutifs de l'appartenance au champ (parce que celui-ci les pré

qu'y investissent les protagonistes et qui est

L'hérésie soutient aussi la foi : la lecture

suppose

aussi longtemps qu'il est en mesure de se reproduire) implique l'acceptation d'un ensemble de présupposés et de postulats admis comme allant de soi qui constituent la condition indiscutée des discussions et la limite i

ndépassable

l'orthodoxie et l'hétérodoxie qui confère au champ sa structure et son histoire n'atteint jamais par défini

tionle sol originaire de la doxa, cette croyance pr

imordiale

que les agents ont au fonctionnement du champ.

et les produit par son fonctionnement même

des conflits. C'est pourquoi le conflit entre

dont l'intensité est à la mesure de l'intérêt

Le cycle de consécration

La spécificité du champ de production symbolique tient à la nature double des biens symboliques et de la pro

duction

un acte de fabrication matérielle, mais comporte né

un ensemble d'opérations tendant à assu

rer la promotion ontologique et la transsubstantiation du produit des opérations de fabrication matérielle . Les

artistes, surtout depuis Duchamp, n'ont cessé d'affi rmerarbitrairement, comme pour en éprouver les l

imites,

de constituer un objet quelconque en oeuvre d'art en l'absence de toute transformation matérielle, capable même de constituer en oeuvre d'art le refus de l'art. Cet aspect de la production artistique que portent au jour tant leurs transgressions en apparence les plus radicales que les limites imposées à leurs sacrilèges rituels (telle leur soumission au rite de la signature) échappe aussi bien à l'idéologie charismatique qui tient

cessairement

symbolique elle-même, qui ne se réduit pas à

l'arbitraire de leur pouvoir magique, capable

le "créateur" pour le principe ultime de sa "création" qu'à l'analyse naiVement réductrice d'un matérialisme partiel qui rapporterait directement la valeur de l'oeuvre d'art au travail du responsable de la fabrica tionmatérielle, oubliant de prendre en compte le travail de consécration. Il s'ensuit que, tout comme

l'activité de production, l'appareil de production ne doit pas être réduit à l'aspect qui est directement respon sablede la fabrication de l'objet matériel. Ainsi par

exemple,

temps de travail des producteurs au temps qu'ils con

sacrent

relative du travail de consécration n'a cessé de croître

à

et que se constituait l'image sociale de l'artiste : la

vie de l'artiste,

suicide de Modigliani, font partie de l'oeuvre de ces

peintres

vent

de réduire la production du prophète aux sentences et aux paraboles qu'il a professées, laissant de côté les épreuves qu'il a surmontées et les miracles qu'il a

accomplis. Et les peintres d'avant-garde doivent savoir, sous peine de se condamner eux-mêmes, qu'ils doivent agir continûment comme leurs propres imprésarios, fréquentant les critiques, les directeurs de galeries et surtout les organisateurs de grandes expositions inter

nationales,

comportement d'artiste, aussi bien à leurs concurrents qu'aux démarcheurs et aux acheteurs potentiels.

Mais, plus généralement, les circuits de production et de circulation matérielle sont inséparablement des cycles de consécration qui produisent par surcroît de

la légitimité, c'est-à-dire à la fois des objets sacrés et des consommateurs convertis disposés à les aborder comme tels et à payer le prix, matériel ou symbolique, nécessaire pour se les approprier (21) . Véritable ex

ploration

rien ne serait plus naif que de réduire le

expressément à produire des objets. La part

mesure que le champ artistique gagnait en autonomie

l'oreille coupée de Van Gogh et le

au même titre que leurs toiles qui leur doi

une part de leur valeur. Personne n'aurait l'idée

vendant à plein temps leur discours et leur

des limites du possible, les recherches de

(21) Le fonctionnement du commerce des objets d'art au

18e siècle

tel que le décrit P. Verlet dans un article

1, 1958, pp. 10-29) obéit

remarquable ("Le commerce des objets d'art ef les mar

chands

à

merciers", Annales,

une logique tout à fait semblable. Les marchands merciers

font agissent dans en leurs véritables importations, faiseurs par de goût les "rêinterprétations" : par les choix qu'ils qu'ils qu'ils donnent font subir aux aux artisans, objets importés, par les combinaisons par les orientations qu'ils travail opèrent d'imposition entre différents de valeur métiers qu'ils et aussi réalisent et surtout auprès par de le leur clientèle, autant de fonctions qui incombent aussi au couturier, matérielle ils orchestrent et surtout en quelque symbolique sorte des le travail objets de : "Sachant transmutation flairer ou provoquer les tendances du moment, ils sont devenus des incitateurs, rantmôme l'évolution , des entraîneurs, des styles, renouvelant tenant habilement l'intérêt, leur accélé sont clientèle des créateurs, en haleine. car Plus ils que savent, d'adroits, par commerçants, de flatteuses trans ils formations, accroître la valeur des objets qu'ils importent et parfaitement qu'ils achètent avec ; l'esprit ils en font de leur des temps. objets d'art Leur qui 'art' s'accordent est aussi persuasif auprès de leur clientèle que psut l'être leur talent de leur vendeurs. oeuvre véritable" C'est là que (p. réside 17). l'originalité de leur travail,

29

l'avant-garde picturale permettent de saisir le double système de contraintes indépassables cpji résulte de la

dualité de l'oeuvre d'art, objet physique et objet sacré, investi de valeur symbolique et économique. Le dépé

rissement

ched'avant-garde qui tendaient à menacer l'intégrité j>ysiquc de l'oeuvre d'art, -comme le body^ art, l'ex-

.

¡vies d'"actions" qui ne pouvaient être durablement

ge de soi par tiers interposé qui n'est accessible qu'à

des auteurs assez consacrés pour être jugés dignes de consacrer en jouant de l'identification à l'auteur célé bré qui fait partie de la définition du discours de célé

rapide de toutes les tendances de la recher

en même temps que

se tiennent les audaces des-

bration

.

Constituer un capital symbolique de légitimité suscept ibled'être lui-même transféré sur des objets ou sur des personnes, c'est être en mesure (par position)

consé

de faire fonctionner à son profit des cycles de

yvutîon d'objets friables ou périssables et toutes les

. i! -'li.es dans lesquelles

j'i.ije^ que sous forme de photos-,

¡.
ti"

trices de la peinture sont signées de noms de peintres, exposées dans des galeries de peinture, louées dans des revues d'art, etc., les peintres tiennent tous des inventaires de leurs oeuvres, etc.), montrent que l'oeuvre d'art, sous peine de se nier comme telle ou,

ce qui revient au même,

doit 6tre durable, transportable, exposable (de préfé rence dans un domicile privé) , inventoriée (ce qui ne

veut pas nécessairement dire unique, mais consacrée par la reconnaissance du champ -par opposition aux faux-) et enfin attribuée à un artiste particulier, c'est- à-dire signée. Autrement dit, elle doit posséder toutes les propriétés qui la rendent durablement disponible pour la circulation inséparablement physique, économi queet symbolique dans laquelle se produit et se reprod uitsa valeur sacrée et, par là, sa valeur économique.

Mais c'est dire,

son rapport à l'appareil chargé d'assurer la circulation

productrice de légitimité.

Les cycles de consécration, lieux d'une circulation cir

culaire

symbolique, présentent des propriétés invariantes : ils obéissent toujours à la loi fondamentale qui veut que la méconnaissance de l'arbitraire de l'imposition de valeur, donc la reconnaissance de la légitimité, est d'autant plus totale que le cycle de consécration est plus long et qu'est plus importante, en conséquence, l'énergie social

cration

indépendants des relations directes d'intérêt partagé et de s'approprier ainsi une part de plus en plus grande du produit du travail de consécration qui s'ac complit dans un champ déterminé. Les pages consa crées aux différents couturiers dans les hebdomadair eset les revues spécialisées, ou les ouvrages, ar

ticles,

rents

ment un indice de leur position dans la distribution

du capital spécifique ; elles représentent, très con

crètement,

de plus en plus longs,

donc de plus en plus

.i: Ices ou critiques (les oeuvres les plus contesta-

de cesser d'être vendable,

citations et références consacrés aux diffé auteurs d'un même champ, ne sont pas seule

la part du profit symbolique (et, corréla matériel) qu'ils sont en mesure de préle

tivement,

versur la production du champ dans son ensemble.

L'énorme plus-value que procure l'opération de mar

quage

ception

n'a rien de magique et ne constitue pas une ex à la loi de la conservation du capital .

en retour, qu'elle tient sa valeur de

Distinction et prétention : la n]c>d<3_iri le mode

La haute couture fournit à la classe dominante les mar

ques symboliques de la "classe" qui sont,

<je_rigueur^ dans toutes les cérémonies exclusives du culte que la classe bourgeoise se rend à elle-même, à travers la célébration de sa propre distinction. Par là, elle est partie intégrante de l'appareil chargé de l'o

de fausse-monnaie où s'engendre la plus-value

comme on dit,

e (mesurable en temps de travail ou en argent) dépen rganisation

séedans la circulation. Le cycle, réduit à l'extrême,

de

Napoléon se couronnant lui-même) produit un rendement

de

très faible d'énergie sociale (et une déperdition faible d'information). La légitimation ne peut s'opérer que par

procuration et, en cette matière, on n'est jamais plus mal servi que par soi-même : le premier intéressé, comme on dit, est de toute évidence le plus mal placé

pour faire méconnaître l'intérêt qu'il prend à sa propre

célébration (de là,

de

l'intérêt matériel ou symbolique est très forte, comme

le

vent être mises en oeuvre pour échapper aux sanctions qui frappent l 'auto-célébration ; depuis l'échange direct

d'éloges (comptes-rendus, citations, etc.) dont le ren dement symbolique est d'autant plus grand que la rela tion entre les partenaires est moins apparente et que

la

prestation et la contre-prestation symboliques sont

séparés par un intervalle de temps plus important, jusqu'à la célébration d'un alter ego déjà célèbre,

l'auto-célébration (dont le paradigme est le sacre de

consécration très faible pour une dépense également

on l'a vu,

les limites de l'efficacité

la publicité) . Dans les champs où la censure de

champ intellectuel, toutes sortes de stratégies peu

de ce culte et de la production des instru

ne participent que par

ments nécessaires à sa célébration. Les producteurs d'emblèmes de la "classe", parasites dominés des domi

nants qui, comme les prêtres,

procuration à l'exploitation des dominés, fournissent aux

fractions dominantes

tre une part de la rente proportionnée à leur docilité(22) . Ce que l'on décrit comme une crise de la haute couture n'est peut-être qu'une marque parmi d'autres d'une re

structuration

veaux

les attributs de la légitimité con

de cet appareil liée à l'apparition de nou signes de distinction (tels que les sports de luxe,

(22) Le milieu de la mode et le milieu de la peinture sont liés d'abord, de diverses parce que manières beaucoup : au de niveau peintres de travaillent la production comme graphistes, metteurs en page de journaux de mode, photo

graphes,

peu prisé dans l'un et l'autre univers dont il participe ; au

niveau de la commercialisation ensuite, parce qu'une part

d'arrière importante avant-garde) des acheteurs se de recrute peinture dans d'avant-garde les professions (ou de une la mode certaine qui associent aisance économique. une certaine prétention artistique à

etc.,

formant une sorte de milieu artiste riche,

Pierre Bourdieu

30

les voyages lointains, les résidences secondaires, etc.) et à un aggiornamento du cérémonial traditionnel de la distinction bourgeoise, qui répond sans doute à un ren

forcement

ditionnelles

ciale.

iques de la hiérarchie à la réalité du pouvoir, la nouvelle bourgeoisie attend de l'appareil de production d'emblèmes de la classe qu'il lui fournisse des produits

plus sobres, moins naïvement ostentatoires, moins ins olemment luxueux, bref, plus rigoureusement euphémisés que ceux que les couturiers lui offraient. Elle n'est pas loin d'avoir compris que les artistes, sous leurs airs de révoltés qui les excluaient dos grandes cérémonies bourgeoises, fournissent de meilleurs placements, éco

nomiques

Si la "révolution" née de la coinbinaison d'une innovation dans les techniques de fabrication et de commercialisat ion-le prêt-à-porter- et d'une rupture stylistique i ntroduite par Courrèges et diffusée d'abord en Angleterre par les stylistes, a pu connaître la réussite dont témoi gnele volume important (relativement à l'ancienneté) de maisons de fondation récente telles que Courrèges, Lapidus et surtout Scherrer, c'est qu'elle apparaft com me la retraduction dans le champ relativement autono mede la mode des transformations du style de vie bourgeois qui sont corrélatives d'une transformation du mode d'appropriation des profits du capital (naïvement décrite par un informateur comme une "démocratisat iondes fortunes"). Ce que les initiateurs de la nou velle stratégie indissociablement esthétique et commerc ialeont réellement atteint, au travers d'une représent ationintuitive du nouvel art de vivre bourgeois ("La femme Courrèges, grande, jeune, bronzée, coiffée court, nette, souriante, gaie", "femme éprise de con

fort

bourgeoisie qui ne demande qu'à reconnaître la légit imité du nouveau style -et du nouveau style de vie -

que couturiers d'avant-garde, stylistes et modélistes, avec la complicité des magazines féminins et des heb domadaires pour cadres dynamiques, s'efforcent d'im poser. La restructuration du champ de la mode n'est que l'équivalent -et l'effet- de la restructuration du champ du pouvoir (comme champ des relations objec tives entre les fractions de la classe dominante) qui porte nombre d'observateurs à voir les signes du d

épérissement

en fait qu'une réorganisation de la division du travail de domination accompagnée d'une diversification des

catégories qui ont accès, selon des modalités nou

velles,

bourgeoise (23) .

de l'intolérance à l'égard des exhibitions tra des marques statutaires de la distance so Ayant appris à sacrifier les affirmations symbol

bien sûr, mais aussi symboliques.

et de liberté"),

ce sont les femmes de la nouvelle

de la classe dirigeante dans ce qui n'est

aux profits et aux prestiges de l'existence

Si les stratégies que les couturiers s'opposent en fonc tion de leur position dans la structure du champ rela

tivement

autonome de la mode rencontrent ici des at-

(23) Cf. P. Bourdieu, L.

"Les stratégies de reconversion", Information sur les sciences sociales^ 12 (5), 1974, pp. 61-113.

Boltanski et M. de Saint Martin,

tentes qu'elles n'ont pas cherché explicitement à comb

ler,

l'opposition à la fois synchronique et diachronique qui s'établit dans le champ de la haute couture entre les

dominants, c'est-à-dire aussi les plus anciens, et les dominés, c'est-à-dire les nouveaux venus, et l'opposi tionqui s'établit au sein du sous -champ des fractions dominantes de la classe dominante entre l'ancienne et la nouvelle bourgeoisie. De telles rencontres nécessai resse produisent sans cesse, dans les domaines les plus différents, sur la base des homologies objectives entre des champs relativement autonomes. Les straté giesque s'opposent les agents ou les institutions oc cupant des positions polaires dans des champs ainsi structurés (champ religieux, champ universitaire ou champ artistique) et qui, produites à partir de posi tions structuralement homologues, présentent des homologies évidentes, se trouvent objectivement accor dées, du fait de cette homologie même, aux straté giesque produisent les occupants de positions homo

logues

la structure des rapports de classe (24). C'est ainsi

que les stratégies que la logique autonome du champ impose à un moment donné du temps aux couturiers d'avant-garde -contraints de lutter, en quelque sorte, sur deux fronts, contre les couturiers "canoniques", pour affirmer leur autorité de "créateurs", et contre

les stylistes,

féminine, pour défendre leur clientèle- peuvent ren

c'est sur la base de la relation d'homologie entre

dans la structure du champ du pouvoir et dims

soutenus par toute une part de la presse

contrer

une demande qui ne les a pas directement

déterminées . C'est là un bel exemple de collusion objective (ou, si l'on préfère, de division du travail spontanée) résultant de la lo gique même de la compétition. H ne fait pas de doute que les couture couturiers dans d'avant-garde son ensemble, défendent en allant les aussi intérêts loin de que la possible haute "créateur" sur le terrain et le des pouvoir stylistes de la tout "griffe". en sauvegardant Faisant les l'autorité frais des du "recherches" esthétiques (quittes à s'attirer ainsi l'accusation de mauvais goût) et des innovations commerciales qui, bien souvent, sur leur se propre généralisent terrain (au ensuite, grand ils scandale combattent des "intégristes"), les stylistes stratégie qui. dans une période de redéfinition de la demande, peut sion. être Il s'ensuit la seule que manière la frontière d'assurer n'est la pas survie facile de à la tracer profes (ce qui est normal puisque, comme c'est le cas en tout champ même , du elle champ est l'enjeu et le contrôle d'une lutte du droit qui concerne d'entrée), la entre définition le haut de la catégorie des stylistes que la nouvelle "Chambre syndicale du prêt-à-porter, des couturiers et des créateurs de mode" a dû se résigner à accepter (comme Emman uelle Kenzo, Khanh, Sonia Rykiel) Jacqueline et le Jacobson, bas de la Karl catégorie Lagerfeld, des cou turiers (par exemple Cacharel ou Hechter).

(24) En fait, les choses sont beaucoup plus complexes et, faute de pouvoir rappeler à tout moment du discours tout

le discours

peut exemple, que renvoyer où se voient aux analyses bien les effets du champ croisés universitaire et parfois par

contradictoires que produisent les emboîtements de champs

discipline), (champ des un facultés, agent singulier champ de pouvant la faculté, par exemple champ de occuper la . une position dominée dans un sous-champ dominant d'un champ dominé.

nécessaire à la rigueur du discours, on ne

31

Illustration non autorisée à la diffusion

LE BUREAU DU PERE DU "GENERAL"

Les objets ne sont pas là pour remplir une fonction technique ou même esthétique mais tout simplement

pour signifier cette fonction et la solenniser en quel que sorte par leur ancienneté, qu'atteste leur patine. Ainsi réduits à l'état d' instruments d'un rituel, ils ne sont jamais interrogés sur leur fonction ni sur leur commodité : ils font partie de la nécessité ac

ceptée

leurs utilisateurs doivent s'adapter.

sur le mode du "cela va de soi" à laquelle

LA CHAMBRE DE "J. J. S. S. "

"Dans un immeuble bourgeois (

),

un appartement

résolument moderne, encore que non révolutionnaire1;

tel est, selon la journaliste de Maison et Jardin, l'a

ppartement

ubordonné

de J. J. Servan-Schreiber. Tout y est s à la recherche de l'efficacité et du confort :

"La chambre des maîtres de maison. Les murs tapis

sésde papier argent sont éclairés par un lampadaire

à trois projecteurs (

ouvertures en forme d'entrée de cabine mènent à la salle de bains; raffinement suprême, un interrupteur permet d'allumer, depuis le lit, la salle de bains".

)•

De chaque côté du lit, des

Pierre Bourdieu

32

On voit en passant combien est naiVe l'analyse qui rap

porte

objectivement les produits d'un champ relativement au

tonome

ionde la classe dominante ne peut être réellement sa

directement à la demande sociale qu'ils satisfont

:

ainsi,

par exemple, la demande de légitimat

que parce que les intellectuels qui travaillent

tisfaite

à lui offrir une "théodicée de son propre privilège",

comme dit Max Weber, ne peuvent remplir qu'en pleine m ¿connaissance de cause, c'est-à-dire avec la convic tionde n'obéir qu'à des déterminations intellectuelles, une fonction qu'ils ne pourraient sans doute pas accep terdans sa vérité et parce que cette méconnaissance qui est au principe de leur travail d'euphémisation est la condition de l'efficacité proprement idéologique de leur production.

Sans entrer dans une analyse systématique des rapports entre 1'habitus et le champ, il faut rappeler que les dispositions liées à une trajectoire passée (habitus) qui portent les agents vers leur position et qu'ils importent dans cette position, les prédisposent à importer dans les stratégies qu'engendrent les oppositions internes, des intérêts et des intentions qui leur sont plus ou moins irréductibles : tout concourt à suggérer que ceux qu; introduisent dans un champ relativement autonome

um: rupture marquée (soit,

l^or, Chanel ou Courrèges) dont il apparaît qu'elle correspond à un changement externe (soit ici l'appari-

rion d'un nouveau style de vie bourgeois et plus préci

sément

dans tout

inissent

dans le champ de la mode,

se déf

d'un nouvel ethos, particulièrement manifeste

ce qui concerne le rapport au corps)

par une trajectoire atypique, donc par une rela

tion particulière entre cette trajectoire (et 1'habitus corrélatif) et leur position qui les prédispose à ressent ir,à pressentir et à exprimer une demande sociale encore à la recherche de son mode d'expression légi

time.

riers plus anciens et plus classiques comme Balmain ou Givenchy, à la fois par son origine sociale (popu

laire) et par ses études (scientifiques), est le premier

à avoir rompu avec la définition traditionnelle du rôle

que la "société" impartissait, surtout avant la guerre, au couturier.

Pour s'en tenir aux caractéristiques pertinentes sociologique- ment, issus des les fractions couturiers dominantes traditionnels de ont la bourgeoisie, en commun souvent : - d'être de

province (Christian Dior est fils d'un grand industriel normand, Balmain fils d'un négociant savoyard et Givenchy fils d'un ad

ministrateur

scolaires qui conduisent normalement aux fractions dominantes (Fath fait un stage dans une école commerciale, Dior, après professions des études à artistiques Janson-de-Sailly, souvent fait les plus "Sciences proches Po des ") ou fractions aux dominantes (Balmain et Givenchy ont suivi des cours d'archi carrières tecture aux artistiques Beaux -Arts) (Fath ; -d'avoir fait des un "débuts moment sans envisagé lendemain des au théâtre galerie et ; Cardin au cinéma" -qui voulait ; Dior commence être comédien- par être et Saint-Laurent directeur de disent devoir à Cocteau et à Christian Bérard d'avoir été in troduits auprès de Christian Dior) .

Au même titre que toute la cohorte de

luxe et d'amuseurs, acteurs de cinéma et auteurs de boulevard , romanciers à grand tirage et peintres à

Ainsi, Courrèges, qui se distingue des coutu

de Sociétés de l'Oise) ; -d'avoir suivi les filières

serviteurs de

la mode, dont la bourgeoisie s'entoure, le couturier faisait partie, ex officio, par profession, du "Tout- Paris" où se recrutait sa clientèle et il devait parti

ciper,

risienne"

frant, avec les présentations de mode, une de ses cé

rémonies

toujours des "premières") et un de ses emblèmes dis-

tinctifs (25). A ce rôle dont tout son habitus -et,

précisément, son hexis corporelle, son style de vie, son accent, ses manières, ses goûts- le détournait, Courrèges (comme Ungaro qui lui a été un temps assoc

pour l'exercice de sa profession,

à la "vie pa

qu'il contribuait à faire exister, en lui of

exclusives (qui, chose remarquable, sont

plus

ié) en a substitué un autre, tout aussi systématique, celui du "créateur-manager" de produits de luxe pour femmes (de) managers : attaché à offrir à meilleur prix (grâce à une gestion rationnelle) des produits à son goût, c'est-à-dire "modernes" et "dynamiques"

(les deux traits distinctifs de son discours),

et "fonctionnels",

que réussir auprès de la nouvelle bourgeoisie "moder neet dynamique" dont tout son habitus -donc son goût - de manager fils de ses oeuvres le rapprochait

(il suffit, pour s'en convaincre, de comparer les pho

tographies

"logiques"

"sportifs" et "libres", il ne pouvait

de l'intérieur de Courrèges et de l'appar

tement de J.J. Servan-Schreiber) .

d'harmonie Quelques extraits préétablie d'interviews entre 1'habitus suffiront du "créateur" à montrer et cette la position sorte qu'il objectivement occupe dans assignée le champ, bien c'est-à-dire qu'il l'ait apparemment la fonction qui produite. lui était

D'abord les traces de la trajectoire et la relation au milieu :

"Vous Il êtes y a né bien dans un le peu Béarn de snobisme , vous avez de ce conservé côté là cet " ac

cent

-

-

"Non, je vais vous expliquer

Je suis resté dix ans chez

mais

Alors six mois après,

débrouilles Balenciaga et dans y me tous disait les domaines, : André, c'est tu as formidable, une allure, tu tu te piges

vite le travail, tout ça, tu es élégant dans les salons,

alors, il y a quelque j'iui ai dit chose : qu'est-ce qui va pas, que c'est je dois ton faire accent. ? Tu Alors, dois

aller prendre des cours de diction

il me dit : bien André, mais tu as changé ton accent, c'est

bien

bien, je m'en vais deux fois par semaine

de cru le mais quitter, je n'y je suis passe jamais trois allé. fois par Et puis semaine c'est au impossible trinquet, à

jouer avec mes basco-bêarnais à la pelote (

passe quand même une partie de mes dimanches avec mes

amis du Racing,

fous alors comme parler de d'accent ma première mais c'est chemise" trop tard, (J. Chancel, et puis je Radios m'en copie, ma gymnastique interview ou de ma Courrèges). pelote, le "Le bla-bla soir, à lorsque partir de j'ai dix fait

heures et qu'est-ce qu'on

«Ile

comme bêtises '.

peux pas, c'est pas possible" (IbidJ.

Enfin, je ne critique pas, mais moi je ne

Alors j'iui fais : oh oui, mais je travaille drôlement

Il l'a toujours

) ou alors je

du rugby quoi, c'est tous des méridionaux,

-J'en fais pas

- Le bla-bla, les dîners en Qu'est-ce qu'on peut trimballer

toutes (25) La les haute cérémonies couture qui bourgeoises avait évidemment a été la première partie liée à avec pâtir de leur dépérissement : "Les occasions elles-mêmes se font plus rares : grandes réceptions, cérémonies officielles,

spectacles privés (

autrefois, propagande plupart du un temps, de des l'élégance lieux pour où aller et s'exerçait de au la théâtre. mode" le plus (Daniel Le efficacement théâtre Gorin, était, la Président de la Chambre syndicale de la couture parisienne, in Claude Cézan, jç>p. cit. , p. 90).

).

Les femmes ne s'habillent plus, la

Ensuite, l' affinité entre le style de vie du manager et la "philosophie", comme disent les commentateurs, qui com

mande

"La vie doit être prise comme un sport, parce que j'aime

beaucoup le sport (

définitive, s'il existe chez un être, c'est qu'on l'a voulu, on

peut le reculer énormément avec du sport, avec du dynamis

mede vie (

P.D. G., des gros P.D. G. qui venaient discuter et qui marc

haient

le style des "créations" :

).

).

Je pense que le vieillissement, en

Pendant les fêtes de Pâques, j'ai vu des

lentement sur la plage encore en discutant de leurs

affaires. Et ils avaient des corps complètement difformes,

c'est-à-dire de gros ventres, une poitrine assez proéminente,

et puis des flûtes en guise de jambes.

jeune fille de vingt ans qui les regarde, mais elle se fout royalement compte en banque, de leurs c'est titres, pas elle ça la se vie. fout La royalement vie c'est de une leur

harmonie entre peut-être le compte en banque, la tête mais

aussi la vitalité physique. (

bien, j'ai des quantités de problèmes mais j'suis payé pour ça, je dors pour ça et je suis en forme le matin pour les résoudre. Parce que, s'il n'y avait pas de problèmes, il n'y là, aurait ils pas feraient de patron, le boulot, hein, mais donc je j'aurais fais ce pas que besoin les autres d'être ne

peuvent pas faire et pour le faire j'ai besoin d'être plus

costaud, plus structuré que les autres (

un peu plus furt, eh bien,

dissimule pas le corps, eh bien, vous oblige à vous regarder

devant la glace et automatiquement vous faîtes un effort pour moins manger, pour faire du sport, et automatiquement pour aller vers cette harmonie humaine et cette structure humaine. C'est qu'on n'a pas besoin d'un ventre pour vivre. Tout c'est ce en qui trop, est parce de trop, que tout ça vous ce qui empêche est pris premièrement après 20 ans,

de vivre la vie sur le plan sexuel,

dynamique, et puis c'est formidable d'être svelte (

Je crois que le sport peut vous aider avec le régime,

ça c'est une harmonie (

il tion se où montrera le corps de se plus montrera, en plus. d'une Pourquoi façon ? pudique, Parce qu'on mais a besoin do cette liberté et les gens seront morphologique mentplus fins, parce qu'ils feront attention à leur vie, ça les intéressera de vivre intensément, ils pourront montrer leur corps".

Et je me disais : la

).

Quand j'arrive au travail,

). Si vous êtes

avec un vêtement qui ne vous

ça vous empêche d'être

tout

).

Nous allons vers une évolu

Ce style libéré convient à une bourgeoisie qui entend manifester par la simplicité un peu ostentatoire de ses manières qu'elle est assez sûre de sa propre légitimit épour n'avoir pas besoin de porter les emblèmes de son autorité, s'agirait-il du luxe sobre et déjà forte ment euphémisé de la bourgeoisie ancienne, soucieuse de se distinguer de la "consommation ostentatoire" des parvenus : cette certitude de soi, qui se manifeste dans tous les aspects de la pratique et en particulier dans un usage de la langue combinant l'aisance extrême

et l'indifférence à la stricte correction, est le propre d'un groupe qui doit sa position dominante moins à l'héritage tel qu'il est socialement défini qu'à ses pro pres acquisitions, moins au capital économique qu'au capital culturel, capital incorporé dont la transmission aussi bien que l'utilisation semblent ressortir à la na ture plus qu'à la société (26). Les femmes appartenant par leur mariage et/ou leur profession à cette nouvelle fraction de "salariés bourgeois", cadres des entrepri sespubliques ou privées qui se targuent d'avoir "plus de goût que d'argent" (selon le titre d'une rubrique du Jardin des Modes), demandent seulement à la haute couture de leur offrir la liberté de manifester la sû

reté

distinguer de celles qui, faute de savoir "découvrir"

de leur "goût" et du même coup l'occasion de se

33

le "petit rien qui change tout",

et de copier.

fripe, ne font qu'aller jusqu'au bout de cette logique en contestant le contrat tacite de délégation du pouvoir de légiférer en matière de mode qui laissait au couturier le monopole de la "création" .

se contentent de suivre

s'habillent de

Et celles qui, aujourd'hui,

L'accès des femmes issues de la bourgeoisie à l'enseigne mentsupérieur et, pour une partie d'entre elles, à toute une classe de professions supérieures -souvent de création

ation- récente, est comme une des les médiations métiers de à présentation travers lesquelles et de représent les effets des transformations récentes de la classe dominante se font le plus directement sentir dans le champ de la haute couture. Il va de soi que le changement dss dispositions à l'égard de la mode qui est décrit ici constitue une dimension d'une transformation plus générale des habitas qui se manifeste dans voit sans toutes peine les dimensions que la propension de l'existence à contester : par le exemple, monopole on du couturier participe de la même logique que la propension à contester le monopole des enseignants -et en particulier des maîtres de l'enseignement primaire et de leurs méthodes pé

dagogiques, gation

serve, en politique, dans les rapports entre les intellec tuelset les partis : à l'opposé des classes populaires qui, condamnées, le plus souvent, à la fides implícita , n'ont considérés de discours comme sur l'ensemble i>olitique3 cies que problèmes par procuration officiellement , c'est-à- dire par la remise de soi à un parti et à ses porte -paroles, pugnent les intellectuels, toujours à petits déléguer producteurs à d'autres privés intellectuels d'idéologies, -c'est- ré à-dire à des concurrents - le pouvoir de les exprimer : aussi

inconditionnelle c'est-à-dire est de l'exact leur éthos. équivalent Ce refus de ce de qui la s'ob délé

sont-ils voués à la logique de la secte, des conflits ultimes

et des scissions éclatantes,

des renoncements trop radJeaux pour être durables.

quand ils ne se forcent pas à

Mais le nouveau style vestimentaire rencontre aussi d'autres attentes : il ne s'agit pas seulement de l

ibérer

le corps des entraves et des faux-semblants

d'une tenue habillée, destinée en priorité aux occa sions extra-ordinaires de la vie mondaine, mais

d'adapter le vêtement aux exigences de l'existence ordinaire de la nouvelle bourgeoisie, celles d'une vie professionnelle qui est loin d'exclure, surtout dans les nouvelles professions de présentation, les fonc tions traditionnelles de représentation sociale, ou

celles du sport qui,

termes habillé , sport et pratique , s'oppose autant au travail qu'à la pure et simple consommation ostentatoire de temps et d'argent.

comme le dit l'opposition des

survenues (26) En fait, depuis rendre dix compte ans dans complètement le champ de des la mode, transformations ce se rait décrire les transformations structurales du champ de la classe dirigeante et leurs effets dans toutes les dimensions

du blesdes style de relations vie que publiques, les spécialistes, appréhendent couturiers partiellement ou responsa :

"Le une clientèle créneau du de marché cadres supérieurs, visé par les professions productions libérales" griffées est (Dépêche-Mode, mars 1974) . "Le prêt-à-porter couture s'adresse à des femmes de cadres qui ne veulent pas s'ha

biller

veulent des vêtements entre 700 et 2400 francs" (Interview du porte -parole de la Chambre syndicale de la haute couture, mars 1974).

en haute couture,

ni aller en confection mais qui

Pierre Bourdieu

Les couturiers ont tous senti cette transformation de la de

mande

créations "Les couturiers à quelques d'aujourd'hui femmes privilégiées. ne doivent plus D'ailleurs réserver la leurs vie

que les femmes menaient autrefois était-elle vraiment int

éressante,

sent,

passionne. (

pouvaient s'exalter qu'en créant des modèles uniquement

réservés à une clientèle de femmes riches. (

m'adresser aux jeunes, à celles qui mènent, par la force

des choses et le rythme de la vie quotidienne, une existence à boutique la fois soit plus accessible, sportive et et plus que détendue. ce que l'on Je veux y achètera que ma ne soit pas trop cher. Il faut pouvoir équilibrer des prix qui ne fassent pas peur à des étudiantes" (Y. Saint-Laurent,

in Claude Cézan, op. ^it

et l'expriment à satiété :

je dirais inspirante pour les couturiers ? A pré

)•

).

Je veux

c'est la vie de tout le monde tous les jours qui nous

Le temps est passé où les couturiers ne

, pp.

129-L31).

34

Plus subtilement, ce qui est demandé au vêtement, c'est non plus de faire subir au corps une sorte de correction culturelle, mais de le mettre en valeur

drz"-: son apparence naturelle : cette exaltation, haute ment culturelle, du corps naturel suppose que le corps lui-même et non plus les symboles sociaux de

la

Kantorovicz (27), dotaient les rois (et tous les grands) d'un deuxième corps, capable de survivre au

corps mortel-, devient le support de la distinction sociale et, du même coup, l'objet privilégié du tra vail de transfiguration culturelle. Entre tous les s

ignes

plus que le corps conforme aux canons élaborés et imposés par la collusion inconsciente des produc

teurs de

production, se présente sous les apparences du don de la nature : le corps légitime, corps cultivé par des srcernices spécifiques exigeant du temps, des

équipements coûteux et des disciplines rigoureuses,

corps svelte, musclé,

affranchi des stigmates du vieillissement, se trouve

donc prédisposé, avec toutes les autres espèces de capital incorporé, à recevoir une place de choix dans la symbolique du pouvoir d'une fraction de clas se qui entend ne devoir sa position dominante qu'à l'excellence de sa nature.

Les transformations de la relation entre la haute cou ture proprement dite et le champ de production des biens remplissant la même fonction technique à des degrés inférieurs de rareté sociale expriment aussi sans doute une transformation profonde de la relation entre la bourgeoisie et les autres classes ou, du moins, la petite bourgeoisie. Comme tout appareil de production d'instruments de distinction, c'est-à-dire plus exacte ment, d'objets pouvant remplir, outre leur fonction technique, une fonction sociale d'expression et de lég itimation des différences sociales, le champ de la haute

richesse et de l'autorité -qui, comme l'a montré

de distinction,

il n'en est sans doute aucun qui,

services nécessaires à sa

biens et de

bronzé en toutes saisons et

(27) A

Cf. Ernst H. Kantorowicz, The King's Two Bodies.

study in mediaeval political theology , Princeton Univers

ityPress, 1957.

couture est partie intégrante d'un champ de production plus large. La distinction ou, mieux, la "classe", man

ifestation

légitime, c'est-à-dire transfigurée et mé

connue comme telle, de la classe sociale, n'existe que par la prétention, reconnaissance de la distinction qui s'affirme dans 1' effort même pour se l'approprier, fût-

ce sous les espèces illusoires du simili. La mode offre une occasion privilégiée de construire un modèle qui vaut pour toutes les consommations symboliques, comme le montre bien ce texte de Nietzsche : "Vous aviez coutume de dire que personne n'aspirerait à la culture si l'on savait à quel point le nombre des hom mes vraiment cultivés est finalement et ne peut être qu'incroyablement petit ; et que cependant ce petit nombre d'hommes vraiment cultivés n'était possible que si une grande masse, déterminée au fond contre

sa nature et uniquement par des illusions séduisantes,

s'adonnait à la culture ; qu'on ne devrait

donc rien

trahir publiquement de cette ridicule disproportion entre le nombre des hommes vraiments cultivés et l'énorme appareil de la culture ; que le vrai secret de la culture était là : des hommes innombrables lut

tent pour acquérir la culture, travaillent pour la cul

ture,

fond seulement pour permettre l'existence d'un petit nombre" (28).

Le rapprochement de la culture et de la mode n'est pas gratuit. A travers la dénonciation élitiste de la

poursuite vulgaire de la culture, Nietzsche montre bien que la haute culture et la basse culture, -comme ailleurs la haute couture et la couture, la haute coif

fure et la coiffure,

l'une par l'autre et que c'est leur relation ou,

la collaboration objective de leurs appareils de pro

duction

légitimité de la culture, c'est-à-dire le besoin cul

apparemment dans leur propre intérêt, mais au

et ainsi de suite-, n'existent que

mieux,

respectifs qui produit la reconnaissance de la

turel

Ainsi, par exemple, l'opposition, trop évidente, qui, dans le domaine de l'ameublement et des objets an

ciens,

sembliers,

Saint Honoré et le commerce de demi-luxe des mar

.

s'établit entre le commerce de luxe des en antiquaires et décorateurs du Faubourg

chands

pas dissimuler qu'il s'agit de deux marchés hiérar-

de meubles du Faubourg Saint Antoine ne doit

(28) F. Nietzsche, Sur l'avenir de nos établissements d'e

nseignement,

trahit la vérité objective de l'élitisme qui est à son principe.

-aussi L'élite petit n'est que jamais, l'on voudra- par définition, de ceux que qui le occupent petit nombre la posi tion n'a d'existence la plus haute qu'ordinale, dans une distribution c'est-à-dire déterminée par la relation ; elle

simple d'ordre tautologie qui l'unit suffit à la série à juger dont la elle méthode est le d'échantillonnage sommet. Cette traditionnellement la vérité de "l'élite" employée à partir par d'enquêtes ceux qui portant prétendent sur saisir les

"cent premiers" de chaque "secteur" (patrons, écrivains, journalistes, gationet de toute etc.), information c'est-à-dire sur en leur dehors relation de toute avec interro leurs

Paris, Gallimard, 1973, pp. 41-42. Ce texte

"suivants".

35

clùsés par rapport aux mêmes valeurs (29). La com

plémentarité

fait qae les effets et les "valeurs" que les institutions

dominantes peuvent se contenter d'affirmer et de pro

duire

de la litote, de 1 'understatement et de l'allusion (dans la référence à l'art par exemple), se déclarent au grand jour dans le discours dont les institutions domi nées accompagnent leurs produits et dans ces produits eux-mêmes -donnant prise par là même à l'accusation de l!_vxilgarité" (comme recherche de l'effet)- : "Les meubles de Claude Deco (boutique du Faubourg Saint

Antoine) ont ce 'je ne sais quoi'

par leur existence même, ou par une rhétorique

dans l'opposition se voit par exemple au

qui est l'âme de

'élégance et de la distinction". A la relation qui

des biens de luxe et le champ

s'établit du côté des structures entre le champ de pro

duction

du simili, entre le marché de la culture "authentique"

de production

et le marché de la "vulgarisation", correspond, du

cota des dispositions, la relation entre la distinction et la prétention, dispositions antagonistes et complé

mentaires,

à la fois la condition et le produit du fonctionnement de chacun des champs et des effets produits par leur coexistence. C'est la prétention dis exclus, cette forme suprême de reconnaissance qui, sn contribuant à sou tenir continûment la tension du marché des biens sym boliques (c'est-à-dire le fonctionnement du champ dont elle est aussi le produit), contribue à produire et à reproduire les propriétés distinctives qui donnent aux détenteurs de ces actions leur rareté en apparence la plus intrinsèque. Et c'est la distinction des dominants, différence arbitraire et méconnue, donc reconnue com menécessaire, qui inspir;, la recherche de la confor mitéet fournit du même coup sa clientèle aux institu tionsoffrant des substituts ou des semblants des biens

bourgeoise et petite bourgeoise, qui sont

ou des services "authentiques".

et culturels)

par là-même le système des pratiques nécessaires pour que la consommation suive la production (30). Il suffit à la nouvelle bourgeoisie de se donner à con

naître

valoir (les journaux féminins et les hebdomadaires pour cadres dorés qu'elle produit et où elle se produit

ne font pas autre chose),

objets en simili ou de seconde main : demande inépui sablepuisque les besoins dominés qui la constituent doivent se redéfinir indéfiniment par rapport à une distinction qui se définit négativement par rapport à eux.

On voit la contribution que des activités aussi étran

gères à la politique dans sa définition restreinte que celle des couturiers, des publicitaires, des hygiénistes, des médecins, des journalistes des hebdomadaires fémi nins, etc., apportent au maintien de l'ordre symbolique. Ainsi la collusion inconsciente des médecins ou des dié téticiens (avec leurs tables des "rapports du poids et de la taille chez l'homme normal"), des couturiers qui portent à l'universalité les mensurations des manneq uins, des publicitaires qui trouvent dans les nouveaux usages obligés du corps, importés et imposés par les vacances, l'occasion de rappels à l'ordre innombrables

de se satisfaire adéquatement, édictant

de se faire voir et de se faire

pour produire le marché des

et à reconnaftre,

("surveillez votre poids

à imposer comme légitime, c'est-à-dire comme allant de soi, une nouvelle image du corps, celle que la nouvelle bourgeoisie du sauna, de la salle de gymnast iqueet du ski a découverte pour elle-même. On pourr ait en dire autant de la représentation des satisfac tionslégitimes (sexuelles entre autres) que l'on est en droit d'attendre du corps. Cette imposition de prati

ques légitimes tend par soi à produire autant de be soins et d'attentes, d'insatisfactions ou, comme on dit, de "complexes" (autre produit de la diffusion légitima- trice opérée par les journaux féminins),chez tous ceux dont 1'habitus corporel n'est pas le produit des mêmes conditions économiques et sociales que l'habitus ainsi légitimé. Outre qu'elle offre un marché à tous les pro

ducteurs

"),

contribue à produire et

L'imposition de légitimité est la forme achevée de la violence symbolique, violence douce qui ne peut s'exercer qu'avec la complicité de ses victimes et qui peut de ce fait donner à l'imposition arbitraire de besoins arbitraires les apparences d'une action libéra trice, appelée du plus profond de ceux qui la subissent. Toutes les actions qui tendent à généraliser la connais sanceet la reconnaissance de l'art de vivre dominant

(ou à le légitimer par le seul fait de le diffuser, com création (sans guillemets) de l'alchimie sociale, enfer

me le système d'enseignement), bref, à transformer l'ethos de la classe dominante en une éthique univers elle, tendent, par là-même, à produire la prétention, comme besoin qui préexiste aux moyens (économiques

de moyens de combler l'écart entre l'être et

le devoir-être, depuis les conseillers conjugaux jus qu'aux vendeurs de dragées amaigrissantes et de pro

duits

diététiques, cette nouvelle aliénation qui est la

mele principe d'un malaise et d'un mal-être d'une toute autre nature que ceux dont les couturiers se fai saient forts d'affranchir leurs clientes ou dont les bourgeoises libérées cherchent à s'affranchir par la

(29) L'opposition entre le Faubourg Saint Honoré et le

Faubourg Saint Antoine perpétue une opposition ancienne

(cf.

entre les "gens de marchandise", c'est-à-dire les marchanda

P. Verlet, loç

cit., pp. 10-29), celle qui B'établissait

d'objets mains, n'étaient d'art qui, pas ne obligés, travaillant comme pas les eux-mêmes autres corps, de leurs de

"faire chef d'oeuvre" et qui étaient situés, pour la plupart, dans la rue du Faubourg Saint Honoré, et les "gens de mé

canique"

: c'est ainsi que "quand certains fabricants de

meubles pour se livrer du Faubourg en 'mercier' Saint Antoine au commerce quittent l'établi du meuble, d'ébéniste ils

déménagent et viennent s'installer dans ce quartier".

(30) L'accroissement de la scolarisation a déterminé une

diffusion de la disposition cultivée plus large que la diffu sion de la compétence, produisant ainsi la prétention pro

culturelle qui a fourni un marché à des biens cul

prement

turels déclassés ou en voie de légitimation et favorisé là l'application considérés de comme la disposition mineurs, cultivée tels que à le des cinéma, genres le jusque roman policier ionde variantes et la science-fiction "vulgarisées" ou des la bande revues dessinée. intellectuelles L'apparit

traditionnelles, s'explique sans doute dans la même logique.

Pierre Bourdieu

36

W is for

Garden Tools

N is for

Optician Vis for

v( is for

I is for

Nursery

■A is for Radio

«•# is for School Bills

Illustration non autorisée à la diffusion

Quadruplets,

Taxes

For a zillion and 25 reasons

La carte du credit. Comme d'autres époques ont eu leur "carte du tendre", la société de concur rence désirs a que sa le carte crédit du crédit, fait exister qui dessine sous apparence l'univers de des donner consommations les moyens légitimes, de les satisfaire. c'est-à-dire des

psychanalyse ou l'expression corporelle. La honte cor

et toutes les espèces de honte culturelle, celles

qu'inspire un accent,

porelle

effet parmi les formes les plus insidieuses de la domi

nation,

originel et de l'indignité essentielle, des différences qui, même pour les plus naturelles en apparence, comme celles qui touchent au corps, sont le produit de conditionnements sociaux, donc de la condition éco

un parler ou un goût,

sont en

parce qu'elles font vivre sur le mode du péché

nomique

Le nouvel ordre social reconnaît la légitimité de tou tes les satisfactions et offre toutes les satisfactions

légitimes,

exemple, le crédit scolaire et la croyance dans l'ave

nirpar l'école- ou à court terme mais au rabais -avec toutes les formes de simili, fausses voitures de luxe et vacances de faux luxe- : les "expectations

et sociale.

mais à long terme et à crédit -avec,